Dialogue politique en Guinée : la position de l'UFDG a-t-elle évolué ?

2 weeks ago 29

CONAKRY-La position de l'UFDG a-t-elle évolué par rapport au dialogue politique, au lendemain de la libération de ses cadres ? Explications !

Le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo reste campé sur sa position d'ignorer le dialogue, du moins jusqu'à la satisfaction de la totalité de ses exigences.

Des exigences qui s'articulent autour la fin de l'occupation de son siège ainsi des bureaux du parti, la libération de ses cadres et militants incarcérés, la levée des restrictions de mouvement pour Cellou Dalein et d'autres hauts dirigeants  du parti.

Bien qu'une des revendications majeures a été satisfaite, le principal parti d'opposition reste inflexible. Sa position par rapport au dialogue n'a pas bougé d'un iota. Pourtant, dans leur tribune conjointe, signée il y a un mois et demi, Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Chérif Bah avaient affiché une ouverture au dialogue.

"Le parti au niveau de sa haute instance, a décidé qu'il ne se prononcera pas sur ce dialogue tant que nous avons le couteau à la gorge. Ça veut dire quoi ? Le siège du parti, les bureaux sont fermés, sans aucune décision administrative ou juridique. On a fait recours au Tribunal qui a dit qu'il n'est pas compétent.

Le président Cellou qui voulait voyager à l'extérieur a même été extrait de l'avion, le vice-président Fodé Oussou qui devait voyager pour des raisons médicales a été interdit de sortir. Je pense que nous sommes tous sous le même coup. Donc, il faut qu'on ait notre liberté de mouvement.

Une fois que le couteau aura été enlevé à la  gorge, nous nous retrouverons au niveau du parti  pour parler dialogue. Mais pas pour dire qu'on va au dialogue dans la configuration actuelle, mais pour se prononcer sur le dialogue : son cadre, sa structuration, préalables", a précisé Kalémodou Yansané.

 A suivre...

Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap