DIABATY DORÉ : « Le peuple va continuer cette lutte »

2 weeks ago 19

C’est sans surprise que la Cour constitutionnelle a, dans son arrêt rendu ce samedi 7 novembre, validé la réélection du président Alpha Condé suite à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. D’ailleurs, la haute juridiction a « augmenté » légèrement le score du président sortant, qui était candidat à un troisième mandat, de 59,49% proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à 59,50% dans son arrêt final, insusceptible de recours.

Après l’annonce de cette décision, les réactions ne se sont pas fait attendre. Si pour les soutiens du président Alpha Condé la décision de la Cour constitutionnelle est une victoire, du côté des partisans de Cellou Dalein Diallo ces résultats sont jugés fabriqués pour légitimer le troisième mandat de l’actuel locataire du Palais Sekhoutoureyah. C’est le cas de Diabaty Doré, leader politique et membre de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) qui a soutenu la candidature de l’ancien Premier ministre. « Nous ne sommes pas surpris par cette décision. Vous avez vu Monsieur Bangoura [le président de la Cour constitutionnelle] qui lisait cet arrêt, on sentait que ça ne venait pas de lui (…) Nos recours n’ont même été examiné », a-t-il fustigé.

Par rapport à la prochaine étape dans leur lutte contre ce que le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et ses alliés qualifient de hold-up électoral, Diabaty Doré assure que leur combat ne fait que commencer. « Le peuple va continuer cette lutte. Vous vous souvenez du cas malien : quand le parti du président IBK a été déclaré vainqueur, il a tout fait et il était joyeux, mais l’opposition avait prévenu que la lutte n’était pas terminée (…) Aujourd’hui, il n’est plus président du Mali et se trouve en résidence surveillée », a-t-il ajouté.

Aliou Diallo

Lire L Article En Entier