Développement agro-pastoral : un accord de plus de 32 millions US signé entre le FAD et la Guinée adopté par le CNT

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Conseil National de la Transition (CNT) a examiné en plénière lundi 8 juillet l’accord de financement du projet d’appui au développement agro-pastoral, à la digitalisation et à l’accès aux marchés en Guinée (PADDAMAG).

Il s’agit d’un accord signé le 3 août 2023 entre le Fonds Africain de Développement (FAD) et la République de Guinée avec un coût total de 32.845.500 USD y compris la contrepartie Guinéenne de 5%. Ainsi, le montant du prêt FAD se chiffre à 21 000 000 d’Unités de compte correspondant à 28.350.000 USD soit 86%.

Selon le contenu du rapport présenté en plénière, la durée du prêt est de 50 ans à partir de la date de signature de l’accord avec une période de grâce de 10 ans. La période de remboursement du prêt est de 40 ans après l’expiration de la période moratoire avec un taux d’intérêt de 1% par an.

La commission de service: 1% par an. La commission d’engagement est 0,75% à compter de 120 jours après la date de la signature de l’accord. La modalité de paiement est semestriel à partir de la dixième année. Les dates de paiement sont de15 juin et le 15 décembre de chaque année. Le délai d’exécution du projet est de 5 ans (2024-2028). La date de clôture du prêt est de 30 avril 2029.

Pour les conseillers nationaux de la transition, le projet vise à contribuer durablement à la résilience de la sécurité alimentaire et nutritionnelle relativement à la production de maïs et de soja pour la transformation en aliments de volaille et de bétail.

« Il vise aussi et surtout à l’amélioration des revenus et l’inclusion financière des populations concernées par le projet », ont il précisé dans ledit rapport.

Faut il rappeler que les zones couvertes par le projet sont les préfectures de Dinguiraye, Kankan, Siguiri, Mandiana en Haute Guinée et Beyla et Lola en Guinée Forestière qui disposent de terres arables propices, des conditions édaphoclimatiques convenables et des systèmes agro-pastoraux favorables au développement de la culture de maïs et de soja.

Correspondant à Conakry, Guinée

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap