Désignation des 15 représentants des partis politiques : le Président du BL tranche

1 year ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La désignation des 15 représentants des partis politiques polarise toujours les attentions en Guinée. A une semaine de la date limite de dépôt de candidature les partis politiques ont toujours du mal à s’entendre sur les critères de désignation de leur représentant au CNT. Dans l’émission les Grandes Gueules de ce vendredi, 19 novembre 2021, sur Espace FM et TV, le président du bloc libéral (BL) a fait une proposition dans ce sens.

« Nous avons pour le CNT une tâche à accomplir, il faut beaucoup plus regarder le programme en termes de savoir quels sont les femmes et les hommes parmi nous qui sont intéressé à aller au CNT et qui ont les meilleurs profils. Si nous abordons le problème sur cet angle là ça devient à mon avis assez facile. Tant aussi longtemps qu’on va dire tel parti doit être représenté, tel autre parti doit être représenté, ça va fausser, l’équation sera difficile à résoudre. On a 180 partis politiques, il y a 15 places comment on fait ? Même si on partait de l’hypothèse par exemple que les partis qui ont participé aux élections soient privilégié. Les partis qui ont participé aux élections sont plus de 20, 30 ou 40 comment ça va se gérer ? Il faut que l’on mette l’accent sur le profil des gens à envoyer et ceux-là seront là au nom de la classe politique guinéenne et non d’un parti en particulier », déclare-t-il.

Dr Faya Millimono rappelle que le CNT n’est pas un organe clivant où les gens s’affronter. « Il ne faut pas qu’on imagine le CNT comme un organe clivant, c’est un organe partisan où les gens vont s’affronter selon des idéologies ou selon ceci ou cela. C’est des gens qui auront une mission à accomplir, la cohésion entre eux sera indispensable pour la réussite de leur travail. Si déjà certains se mettent dans la tête que c’est une opposition qui passe non, je crois que la classe politique aujourd’hui il n’y a pas de l’opposition, il n’y a pas de mouvance. Nous nous sommes tous réuni pour accompagner le CNRD à réussir cette période transitoire que nous voulons la dernière dans notre pays », souligne le président du BL.

ISK, guineetimes.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap