Dernière journée du Bac 2024 en Guinée : Des fraudes, encore et toujours !

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Lancé le 22 juin, le Baccalauréat scission 2024 a pris faim en Guinée le 26 juin. Les candidats ont passé les dernières épreuves de leur examen à l’image des trois premières. Les cas de fraudes à Cona-cris tout comme à l’arrière-bled se sont multipliés.

Selon le rapport fourni par le service de Com et relations publiques du mystère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, plusieurs candidats et surveillants ont été éliminés et des agents de sécu-raté renvoyés des Centres d’examen, avant la fin des épreuves du Bac. Ce sont, entre autres :

Conakry : à Kaloum, un candidat a été éliminé au centre Tombo 2, pour détention de documents. À Matoto, six surveillants ont été remplacés pour laxisme au centre Aïcha Bah. À Ratoma, deux candidats et deux surveillants ont été éliminés au centre Safourata Bah, pour port de téléphones et laxisme.

Préfecture de Forécariah : deux candidats ont été éliminés au centre EP Maférinya 2, pour détention de téléphones. Six surveillants ont également été éliminés dans les centres EP Maférinya 2 et collège Maférinya, pour légèreté.

Kindia : quatre candidats ont été renvoyés pour port de téléphones dans les centres Safiatou Baldé et Koutoubou, et deux autres éliminés pour échange de copies. Quatre autres candidats ont été éliminés, pour substitution aux centres Hadja Haby Diakité et Général Lansana Conté. Une secrétaire et un agent de santé ont été renvoyés pour port de téléphones dans la même préfecture.

Siguiri : six surveillants ont été éliminés dans les centres Nanamoudoukoro et Doumbouya. 250 téléphones saisis pendant la fouille des surveillants.

Lola : seize candidats ont été éliminés pour port de documents et de téléphones et onze surveillants remplacés pour laxisme et légèreté. Vingt-six téléphones ont été saisis pendant la fouille des candidats.

Au terme de la journée du 26 juin qui a marqué la fin de l’ensemble des examens nationaux scission 2024, le ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a félicité les acteurs impliqués dans la gestion du processus des évaluations, ainsi que les candidats qui se sont correctement comportés pendant le déroulement desdits examens. Le département a réitéré sa ferme détermination à poursuivre les réformes de qualification de l’école guinéenne. Amen !

Pellel Bah

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap