Décret : les prérogatives de la Gendarmerie Maritime et Fluviale rendues publiques 

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Voici la mission, l’organisation, l’attribution et le fonctionnement du Groupement de Gendarmerie Maritime et Fluviale (GGMF). C’est le contenu d’un décret du président de la transition, lu à la télévision nationale par la porte-parole du CNRD, Colonel Aminata Diallo. Lisez !

Chapitre  1 : Mission 

Placé sous l’autorité du Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Directeur de la Justice Militaire et implanté à Kaloum, le Groupement de la Gendarmerie Maritime et Fluviale coordonne les activités des compagnies de la Brigade de Recherche et de groupe plongeurs. Il participe au renforcement de l’action de l’Etat en mer en liaison avec les autres organismes nationaux et internationaux compétents en la matière.

A ce titre, il est chargé de lutter contre toutes les formes de criminalité organisées tels que les actes de piraterie et brigandage, les trafics illicites, les immigration irrégulières et les pollutions maritimes ainsi que la pêche illégale. Participer à la défense opérationnelle de l’espace maritime. Il dispose des missions particulières de police judiciaire, administrative et militaire dans le domaine public, maritime et fluvial à savoir sur les eaux territoriales, sur fleuves et rivières affluent à la mer, à  bord de tout navire pour effectuer des visites de sécurité du bâtiment, de contrôle de l’équipage, des passagers, du fret, de la prévention de la délinquance et de la pollution.

Chapitre 2 : Organisation et attribution 

Le  GGMF est structuré comme suit

Un Commandant

Un Commandant Adjoint

Un Secrétariat

Une Cellule Ressources Humaines et Formations

Une Cellule d’Opérations

Une Cellule Logistiques

Une Cellule transmission

Un service de comptabilité

Chapitre 3 : fonctionnement 

Le GGMF est mis à la disposition du préfet maritime pour emploi et sa cellule opération travaille en étroite collaboration avec les centres d’opération de la préfecture maritime. En matière de police judiciaire, les unités du GGMF sont saisies soit par des directives,  réquisition, mandat, plainte, dénomination ou d’initiative.

Chapitre 4 : dispositions finales 

Les détails d’organisation d’attribution et de fonctionnement des unités qui composent le GGMF sont fixés par l’arrêté du ministre en charge de la Défense Nationale ou instructions du Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Directeur de la Justice Militaire, les régions de Gendarmerie sont des structures chargées d’assurer la coordination générale des groupements de gendarmeries et sections de Recherche de leurs ressorts.

Articles similaires

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap