Décret : les attributions et le fonctionnement des institutions et écoles supérieures publiques fixés

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans une série de décrets lue le vendredi 5 juillet 2024 diffusée à la télévision nationale, le président de la transition, Mamadi Doumbouya a fixé les attributions, l’organisation et le fonctionnement des instituts écoles supérieures publiques.

Dispositions générales

Les instituts et écoles supérieurs publics sont des établissements publics à caractère scientifique, EPS, placés sous la tutelle technique du ministère en charge de l’Enseignement Supérieur et sous la tutelle financière du ministère en charge des Finances.

Les instituts et écoles supérieurs publics autonomes sont :

– l’Institut supérieur des mines et géologie ISMG avec pour siège BOKÉ ;

– ⁠l’Institut itinérant de formation et de prévention intégrée contre la drogue et autres conduites addictives avec pour siège CONAKRY,

– ⁠l’Institut supérieur d’architecture et d’urbanisme ISAU avec pour siège CONAKRY,

– ⁠l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises en Guinée ISKAEG avec pour siège CONAKRY ;

– l’Institut supérieur de formation à distance ISFAD avec pour siège CONAKRY ;

– ⁠ l’Institut supérieur des sciences de l’éducation de Guinée ISSEG avec pour siège CONAKRY,

– ⁠ l’Institut supérieur de l’information et de la communication ISIC avec pour siège COYAH ,

– ⁠l’Institut supérieur des sciences et de médecine vétérinaire ISMV avec pour siège DALABA;

– ⁠Les classes préparatoires aux grandes écoles CPGE avec pour siège DALABA,

– ⁠l’Institut supérieur Mory Kanté ISAC avec pour siège Dubreka,

– ⁠l’Institut supérieur agronomique et vétérinaire Valéry Giscard d’Estaing avec pour siège FARANAH ,

– ⁠l’Institut supérieur de technologie IST avec pour siège Mamou ;

– ⁠L’école supérieure du tourisme et de l’hôtellerie avec pour siège Conakry.

Attributions

Les instituts écoles supérieures publiques assurent la formation, la recherche dans leur domaine de compétences et le service de la communauté. Ces domaines doivent répondre aux besoins du marché de l’emploi sur les plans national, régional et mondial.

À ce titre, ils offrent des formations initiales et continues, sanctionnées par des diplômes, certificats et attestations universitaires et post-universitaires en fonction des priorités nationales, régionales et internationales;

– Participent au développement de la recherche scientifique, à la promotion, la diffusion et la vulgarisation des résultats de la recherche scientifique et à leur valorisation;

– ⁠Assurent la diffusion de la culture et de l’information scientifique et technique;

– ⁠ Favorisent l’acquisition des techniques et des technologies;

– ⁠Promeuvent et appliquent la science, la technique et la technologie à la résolution des problèmes de développement économique, social et culturel du pays;

– ⁠Promeuvent l’innovation pédagogique, technique et technologique dans l’apprentissage, l’enseignement et la recherches universitaire;

– ⁠Développent les échanges et la coopération avec d’autres institutions d’enseignement et de recherches en République de Guinée, en Afrique et dans le monde;

– ⁠Contribuent au développement et à la promotion des activités culturelles, sportives et socio-éducatives, notamment à l’intention de la jeunesse estudiantine.

Document transcrit et transmis par Magnalén Traoré

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap