Dakar : l'Université Cheick Anta Diop rend hommage au Guinéen Djibril Tamsir Niane

2 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Rendons cette semaine hommage à l'illustre écrivain Djibril Tamsir Niane (1932 - 2021). Auteur de Soundjata ou L'épopée mandingue, il est aussi spécialiste de l'histoire du Mandé, notamment de l'Empire du Mali.


Né en janvier 1932 en Guinée, Djibril Tamsir effectue ses études supérieures à Dakar, avant de les poursuivre à Bordeaux, où il


Après ses études, Djibril Tamsir Niane enseigne à l'Institut Polytechnique de Conakry. Il poursuit en Guinée ses recherches sur le thème retenu pour son DES : l'histoire de Soundjata, encore appelé Soundiata Keïta, fondateur de l'empire du Mali. Il échange notamment avec des griots dont Mamadou Kouyaté. Il résume le manuscrit de son ouvrage, Soundjata ou L'épopée mandingue, à Alioune Diop, fondateur des éditions Présence africaine, à Paris, qui accepte immédiatement de le publier.


Il contribue avec enthousiasme, dans le domaine de l'éducation et de la recherche historique, en Guinée, à la construction d'un nouvel État, à la suite de l'indépendance. Il dirige, avec Jean Suret-Canale, le premier manuel d'histoire africaine utilisé par les écoles africaines du secondaire.


En 1961, certains de ses écrits lui valent la prison sous le régime de Sékou Touré. Il sorte de prison en 1964, et reprend ses recherches historiques. Puis, il est contraint de s'exiler. Il s'installe au Sénégal en 1972, et enseigne en particulier à l'Institut Fondamental d'Afrique Noire à Dakar. Puis il revient en Guinée


Djibril Tamsir Niane a été aussi professeur émérite de l'université Howard (Washington, DC) ainsi que de l'université de Tokyo. Il s'intéresse également aux récits oraux. En particulier, en 1998, il participe à un rassemblement provoqué par l'agence universitaire de la Francophonie, à Kankan, des spécialistes de la littérature orale. Une version de la Charte de Kurukan Fuga, « redécouverte » à cette occasion, devient pour les participants une véritable manifestation d'une pensée décoloniale.


Son mémoire portant sur l'Empire du Mali, il a été recueilli auprès des griots, notamment Mamadou Kouyaté, des récits de la tradition orale. C'est à partir de ces recherches qu'il publie en 1960 Soundjata, ou L'épopée mandingue, son ouvrage le plus connu, qui relate momentanément l'épopée de Soundiata, épopée ouest-africaine médiévale inspirée de la vie de Soundiata Keïta.


Il a codirigé avec Joseph Ki-Zerbo la publication du volume IV de l'Histoire générale de l'Afrique sous les auspices de l'UNESCO.


Il est également auteur de nouvelles, de recueils de contes, et de pièces théâtrales historiques comme Sikasso, ou La Dernière citadelle, ou encore Chaka


Djibril Tamsir Niane meurt le 8 mars 2021 à Dakar. Le lycée de Kipé en Guinée porte désormais son nom.


Repose en paix !

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap