Culture : signature d’un protocole entre le BGDA et la douane

3 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Bureau Guinéen des Droits d’Auteur (BGDA) a signé ce jeudi 22 septembre 2022 avec la Direction Générale des Douanes, un protocole d’accord sur la copie privée. Avec pour objectif de définir le cadre de coopération entre le BGDA et la Direction Générale des Douanes pour la protection de la propriété littéraire et artistique en République de Guinée, ce protocole se veut être l’aboutissement de la loi portant protection de la propriété littéraire et artistique en République de Guinée. Laquelle loi suivie d’un décret d’application en date du 20 juin 2022 fixant ses modalités d’application.

Selon le ministre Alpha Soumah qui a pris part à la signature de cette convention, ce protocole permettra aux artistes de profiter du fruit de leurs œuvres

« Je suis vraiment fier d’abord en tant qu’artiste de faire partir de cette aventure, de permettre finalement que les artistes guinéens puissent vivre du fruit de leurs œuvres, parce que nous venons de très loin. Je pense que pour un artiste la consécration c’est d’avoir l’effectivité de ses droits. Il y a des artistes Businessman aujourd’hui, il y a des artistes Patron, mais le peu qu’ils pourraient de leurs droits, les rendrait fiers parce que c’est ce qu’ils ont toujours souhaité. Donc je vous remercie franchement, je remercie la douane pour le travail effectué tous les jours, et on peut vous rassurer que de notre côté on fera tout pour que les recettes qui sont récoltés de notre côté aillent au bon endroit. Je tiens à souligner qu’il s’agit de la culture de façon générale. Alors il ne s’agit pas que de la culture, il s’agit des acteurs culturels », a-t-il souligné.

Remerciant le président de la transition et les ministres de la culture et du budget pour le travail effectué, Michel Théo Lamah Directeur Général du BGDA a assuré que cela restera : « gravé dans l’histoire parce que ça va beaucoup contribuer à l’amélioration des conditions de vie des artistes, des créateurs, des auteurs qui ont tant travaillé mais qui n’ont jamais vécu du fruit de leurs œuvres », a-t-il estimé. 

Au nom du ministre du budget Moussa Camara Directeur Général de la Douane a promis des résultats satisfaisants

« Je puis m’engager au nom du ministre du budget que nous ferons tout pour une application correcte du contenu de ce protocole. On a déjà signé des protocoles avec d’autres départements, et j’avoue que tout le monde est satisfait du résultat obtenu, et j’en suis sûre qu’il en sera de même après la signature de ce protocole », a-t-il déclaré. 

À noter qu’une partie de ces fonds prelevée sera destinée aux droits d’auteurs à travers le BGDA et l’autre servira à alimenter le fond de développement des activités culturelles à travers fond de développement des arts et de la culture (FODAC).

Maciré Camara

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap