CRIEF et limitation d'âges : Mohamed Cissé adresse une lettre ouverte au président de la République

3 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Excellence,

Tout d'abord, permettez-moi de vous présenter mes excuses si toutefois vous trouvez certains de mes propos déplacés ou insensés.

Excellence Monsieur le président de la transition, mon Colonel Mamadi DOUMBOUYA, citoyen que je suis, patriote que j'essaie de mon mieux d'être, les récents événements sociopolitiques de notre pays me poussent à vous écrire pour vous interpeller à ma manière, et vous donner mon point de vue sur chacun des sujets qui sont :

 La CRIEF

 Limitation d'âge pour les futures élections

Excellence Monsieur le président de la transition, comme vous pouvez le constater sur l'entête, le parti LaNG (La Nouvelle Guinée) que j'ai la lourde tâche de diriger, a pour concevoir (Justice-Unité-

Développement). Pour nous, aucune unité n'est possible dans l'injustice ; pas de développement sans unité. C'est pourquoi, nous avons apprécié la création de ce CRIEF qui, malheureusement, devient de plus en plus un outil d'intimidation et un instrument de pression.

Excellence Monsieur le président de la transition, lors de la prise du pouvoir le 05 septembre 2021, vous avez promis aux guinéens de faire de la justice la boussole qui guidera vos actes. Alors, les questions que j'aimerais poser ici sont les suivantes :

- Pourquoi votre justice privilégie-t-elle le matériel en lieu et place de l'âme ?

- Voulez-vous remplir les poches avant de faire face aux dossiers des crimes de sang ?

Pour ma part, il était plus urgent de rendre justice dans les dossiers liés aux crimes commis sous tous les régimes pour que les responsabilités se soient renseignées, et que les parents des victimes bénéficient de tous les droits qui leur sont dus.

Excellence Monsieur le Président de la transition, le 05 septembre 2021, aucun décret, aucune loi, aucune décision n'a écarté les généraux de l'armée à l'assaut de la prise du pouvoir. Vous jeunes au sein de l'armée, êtes nommés, organisés pour prendre le dessus sur eux. Cela a prouvé au peuple qu'on peut vous faire confiance. Alors, pourquoi feriez-vous un autre choix dans le milieu politique ?

Excellence Monsieur le Président de la transition, je suis de ceux-là qui se disent jeunes mais, en aucune façon, je n'aurai besoin d'une décision ou d'une loi pour vaincre mes aînés. Si je veux le faire, ce sera à travers des débats contradictoires, projets contre projets, arguments contre arguments.

Excellence Monsieur le président de la transition, aujourd'hui, vous avez des personnes autour de vous qui dites avoir des moyens et/ou des techniques qui vous permettent d'écarter telle ou telle autre personne. Croyez-moi Monsieur le président, tous ces plans n'ont aucun sens. Je pense que le débat national doit être au-dessus des individualités. En réalité, il ne vous appartient nullement de choisir les concurrents. Votre mission est d'organiser des élections libres, crédibles, pendant lesquelles les citoyens choisiront soit un jeune ou un vieux.


Tout en vous souhaitant bonne réception, je vous prie de croire, Excellence Monsieur le président de la Transition, en l'assurance de ma parfaite considération.

Mohamed CISSE

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap