Coyah : vers la construction d’un hôpital de référence Mère et Enfant à 75 millions USD

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

L’accord de prêt entre la République de Guinée et le Fonds Saoudien pour le Développement (FSD), relatif à la construction d’un hôpital de référence Mère et Enfant à Coyah, signé le 9 novembre 2023, a été adopté ce lundi 8 juillet par les conseillers nationaux de la transition en plénière au palais du peuple de Conakry.

Selon le contenu du rapport, c’est en tenant compte du taux élevé de mortalité néonatale et infantile et dans le souci d’améliorer la prise en charge des pathologies liées à la mère et à l’enfant tout en réduisant les évacuations sanitaires sur Conakry et à l’extérieur du pays, que le gouvernement a sollicité et obtenu le 9 novembre 2023 du Fonds Saoudien pour le Développement un prêt d’un montant de 281 250 000 Riyals Saoudiens, soit environ 75 millions USD, pour la construction d’un hôpital de référence Mère et Enfant à Coyah.

Selon le CNT, le prêt est mis à la disposition de la République de Guinée selon les modalités et conditionnalités ci-après :

« La commission de prêt est évaluée à 1% par an sur le montant principal du prêt. La durée du prêt est de 20 ans, y compris un délai de grâce de 5 ans, à raison de versements semestriels, égaux et consécutifs, effectués à chaque date de paiement (15 juin/15 décembre). La date de clôture du prêt est fixée au 31 décembre 2026. L’emprunteur est libre de choisir la monnaie de remboursement », apprend-on.

Dans la même logique, le CNT a précisé que ce projet vise la construction et l’équipement d’un hôpital de référence de 200 lits pour la prise en charge des pathologies de la mère et de l’enfant dans la préfecture de Coyah, précisément à Wonkifong.

Le projet s’articule autour de cinq (5) composantes, à savoir :

Composante 1 : Travaux de génie civil

Évaluée à 180 millions de Riyals Saoudiens, soit 48 millions de dollars américains, elle vise à la construction des locaux devant abriter les différents services du centre.

Composante 2 : Équipement médical

Elle consiste en la fourniture et l’installation d’équipements techniques adaptés aux besoins de santé à prendre en charge, incluant des équipements de diagnostic, de thérapie et des soins médicaux. Elle sera financée à hauteur de 78 750 000 Riyals Saoudiens, soit 21 millions de dollars américains.

Composante 3 : Équipement non médical et mobilier

Elle comprend l’équipement nécessaire au fonctionnement de l’hôpital. Cette composante est évaluée à 47 500 000 Riyals Saoudiens, soit 2 millions de dollars américains.

Composante 4 : Services et conseils

Elle comprend la préparation et la conception des documents tels que les appels d’offres et la supervision de la mise en œuvre du projet. Elle est évaluée à 5 625 000 Riyals Saoudiens, soit 1,5 million de dollars américains.

Composante 5 : Contingence

Elle vise à se prémunir contre des aléas (augmentation de prix, tout autre surcoût éventuel). Elle est évaluée à 9 375 000 Riyals Saoudiens, soit 2,5 millions de dollars américains.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap