Covid-19 en milieu scolaire à Labé : avec 26 cas positifs détectés, certaines écoles ferment des salles de classe

2 weeks ago 25

L’épidémie de coronavirus continue sa propagation de façon très inquiétante en milieu scolaire dans la région administrative de Labé. Aux dernières nouvelles, c’est en tout et pour tout 26 élèves et étudiants qui ont été dépistés positifs au covid19 rien que dans la préfecture de Labé. Conséquences, des salles de classe ont automatiquement été fermées par les responsables de l’éducation qui se demandent comment canaliser cette propagation qui continue à monter en flèche.

« Actuellement, nous avons 29 personnes au niveau du centre de traitement des épidémies (CT-PI) de Labé, 13 au niveau du CT-PI de Mali. Donc, parmi les 29 personnes du CT-PI de Labé, nous avons 22 élèves et étudiants. Nous sommes en train de trouver de la place pour d’éventuels malades parce que nous avons même été obligés d’agrandir notre CT-PI avec un accompagnement du niveau central qui est venu nous installer ici une tente de 60 places », explique docteur Mamadou Oudy Bah, le directeur régional de la santé (DRS) de Labé.

Au compte des derniers tests effectués dans la journée de ce mardi 16 février 2021, le nombre d’élèves testés positifs semble connaître une hausse à en croire au docteur Mamadou Hady Diallo, le directeur préfectoral de la santé (DPS) de Labé : « nous avons continué les tests dans les écoles et nous avons une classe de 130 élèves, dans laquelle nous avons trouvés 5 cas positifs. Donc, pour le moment nous sommes à 26 élèves et étudiants qui ont été testés positifs et admis au centre de traitement épidémiologique », précise-t-il.

Une situation qui entraîne un manque criard de places au niveau de l’unique centre de traitement épidémiologique de la ville de Labé. Le directeur régional de la santé partage ses inquiétudes face à une courbe croissante du jour au lendemain : « déjà avec 29 malades dans un CT-PI qui est fait pour 15 places, ça devient inquiétant parce qu’aujourd’hui c’est toutes les écoles qui sont concernées ainsi que les deux universités ».

De son côté, Hadja Aissatou Diouldé Diallo, la directrice préfectorale de l’éducation (DPE) de Labé rassure que les écoles concernées ont toutes été désinfectées et que désormais le port de la bavette est obligatoire dans l’ensemble des établissements de la place.  « Les écoles qui ont eu des cas positifs ont été désinfectées. Les classes qui ont eu des cas positifs, les élèves de ces classeslà sont à la maison au moins pour une durée de deux semaines. Un enfant ne peut pas venir à l’école sans la tenue scolaire, considérer que l’enfant ne doit pas rentrer à l’école sans cette bavette. C’est un complément de notre habillement. Et également, aucun professeur ne doit entrer dans une salle de classe sans sa bavette », insiste-t-elle.

Par ailleurs, des élèves commencent à sécher les cours pour éviter tout contact avec les agents de santé chargés de dépister la maladie.

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap