Coup de rabot sur les EPA : une mesure applaudie par Gaoual qui les trouve  »budgétivores »

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

« Aujourd’hui, les Entreprises Publiques à caractère Administratif coûtent très cher. Elles n’ont pas réduit la facture de l’État et elles ne sont pas devenues plus efficaces. En mettant en place les EPA, on a détruit l’État… »

 Vers une réduction drastique des Entreprises Publiques à caractère Administratif (EPA). C’est le ministre des Transports et également porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo, qui a fait cette annonce le jeudi 5 juillet, à l’occasion d’une conférence qu’il a animée à Conakry.

« Pourquoi avons-nous mis en place les EPA ? » s’est-il interrogé au début de son explication, avant de répondre lui-même en rappelant ceci : « dans les années 60, il s’agissait de réguler les marchés financiers, le secteur des transports, les télécommunications (…). Le slogan, c’était moins d’État pour plus d’efficacité au bénéfice des citoyens (…). Elles devaient apporter deux choses : plus d’efficacité dans la transparence et moins de dépenses pour l’État. Ce sont ces deux facteurs qui ont justifié la création des EPA.’’

Et de poursuivre : « aujourd’hui, les Entreprises Publiques à caractère Administratif coûtent très cher. Elles n’ont pas réduit la facture de l’État et elles ne sont pas devenues plus efficaces. En mettant en place les EPA, on a détruit l’État. À titre d’exemple, au ministère des Transports, il n’y a qu’une seule direction nationale et celle-là aussi veut être une EPA. Si tel est le cas, le ministre va rester sans directeur. Les directions sont l’ossature administrative du ministère. Si elles n’existent pas, le ministère disparaît. Il faut qu’on fasse attention pour renforcer l’autorité de l’État. Il faut ramener certaines directions où elles doivent être. Celles dont le travail demande une célérité sont celles capables d’aller lever des fonds. Certaines EPA oublient souvent qu’elles ont l’obligation d’aller lever des fonds pour financer leurs plans d’action et développer le secteur qui est le leur au bénéfice de la population. Mais, la plupart des EPA attendent que le Budget National du Développement (BND) arrive, sinon elles ne fonctionnent pas. Certains ont des salaires incroyables. J’ai quatre Conseils d’Administration (CA), quatre directions, nous allons réduire tout cela pour mettre cette manne financière dans d’autres secteurs… »

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap