Côte d’Ivoire : Victoire à la Pyrrhus pour Alassane Ouattara

2 weeks ago 18

Antoine de Saint-Exupéry l’a dit : «Il est des victoires qui exaltent, d’autres qui abâtardissent. Des défaites qui réveillent, d’autres qui assassinent.» Une victoire à la Pyrrhus est une victoire tactique obtenue au prix de pertes si lourdes pour le vainqueur qu’elles compromettent ses chances de victoire finale. C’est une telle victoire que la CEI vient d’octroyer à M. Ouattara. Enfermé dans ses puériles certitudes, il n’a pas vu venir qu’il s’était totalement grillé. Regardons quelques chiffres rapidement :

– En 2015, M. Ouattara est soutenu par le PDCI-RDA, l’UDPCI, Soro Guillaume et tous les autres leaders au cours d’un scrutin qui se déroule sans encombre sur toute l’étendue du territoire national même s’il est boycotté par les pro-Gbagbo. Le taux de participation est de 52,86% et il obtient 2.618.229 voix.

– En 2020, après avoir perdu le soutien du PDCI-RDA, de l’UDPCI, de Soro Guillaume et de plusieurs leaders de la coalition et avec des votes empêchés dans 25% des bureaux de votes selon les missions d’observation, M. .Ouattara prétend avoir obtenu 3.031.483 voix
Qui peut objectivement m’expliquer ce processus magique ? Même quand on veut faire du faux, il faut agir avec élégance. Mais bon, on ne refait pas un homme dixit l’ex-président Gbagbo.

En fait, notre boy, qui a affirmé il n’y a pas longtemps qu’il aurait préféré être empereur, s’est trompé d’époque. Personne au 21ème siècle ne se fait élire avec 94% de voix. L’homme qui est arrivé au pouvoir en 2010 avec une forte légitimité vient de la brader totalement. Il est maintenant un ‘’président africain’’. Mais s’octroyer des pourcentages soviétiques n’était pas le plus difficile. C’est le jour d’après. Que va-t-il faire maintenant ? Tuer tous les partisans de l’opposition ? Faire arrêter tous les leaders de l’opposition ?

En fait, M. Ouattara s’attendait à une confrontation armée. Le peuple de Côte d’Ivoire l’a vaincu sans prendre les armes. Quelle nation osera le féliciter ? Car l’autre pan de la diplomatie internationale est de se faire féliciter après sa victoire. Personne ne s’y osera car l’homme est devenu maintenant l’ombre de lui-même. Je suis convaincue qu’il n’a pas célébré sa propre ‘’victoire’’ qui doit avoir un goût bien amer. Il sait qu’il ne peut pas compter sur le soutien de l’armée contrairement à ce qu’il prétend.  La vraie équation à l’heure actuelle est de savoir qui sont les cadres du RDR qui oseront ‘’mourir’’ avec M. Ouattara car lui, il appartient déjà au passé. Tidiane Thiam qui a eu une rencontre de plus de deux heures de temps avec l’ex-président Gbagbo en milieu de semaine à Bruxelles avait prédit un tel scenario. M. Ouattara vient de remporter une  victoire à la Pyrrhus.

Lire L Article En Entier