Construction des raffineries: Où en n'est-on dans la mise en œuvre de cette volonté de Col Mamadi DOUMBOUYA?

4 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

    Le Ministre  des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba, a invité les compagnies minières concernées par la construction des raffineries à des réunions de travail. En convoquant ces sociétés, le Ministre Magassouba répond à un appel du Colonel Doumbouya qui veut en savoir d’avantage sur l’état d’avancement des travaux de construction de raffineries conformément aux instructions du conseil des ministre en date du 14 septembre 2023.  La construction de raffineries est une des priorités des autorités de la transition. En sa qualité d’ingénieur des Mines, le Ministre Moussa Magassouba avait soutenu dans l’une de ses interventions que la Guinée ne profitera de ses mines que si la transformation des matières brutes en produit semi-finis était rendu possible sur place.


Dans la même logique, le  Vendredi, 08 Avril 2022, le Président de la transition a conféré au palais Mohamed V, avec les compagnies minières en vue de l’application des conventions de base notamment la construction de raffineries. Le Jeudi 12 janvier 2023, les autorités du Ministère des Mines et de la Géologie, le Ministre du budget, la Ministre  de l’environnement et le Gouverneur de la banque Centrale ont eu une séance de travail avec les acteurs concernées.  Et le 02 Mars 2023, lors du Conseil des ministres, le Président de la transition avait demandé au Ministre des Mines et de la Géologie de faire le point de la situation avec les mêmes sociétés concernées par la construction de raffineries et de les soumettre à son appréciation dans un délai de deux semaines. Des travaux avaient eu lieu à cet effet au Mois d’Avril 2023, dans les locaux du Ministère des Mines et de la Géologie.


A l’occasion du Conseil des Ministre du Jeudi 14 Septembre 2023, le Colonel Mamadi Doumbouya, a de nouveau instruit le département des Mines de faire la situation exhaustive des sociétés devant procéder à la construction des raffineries cette année et celles qui feront des études de faisabilité consolidées. Ces rendez-vous de travail qui se tiennent actuellement au Ministère des Mines et de la Géologie s’inscrivent dans cette dynamique et constituent donc la suite logique des précédents.


Pour ce premier round  qui a eu lieu ce 5 octobre 2023, le Ministre des Mines et de la Géologie entouré de son Secrétaire Général et du staff technique se sont entretenus avec au total quatre compagnies. Il s’agit respectivement de la State  Power Investment Corporation (SPIC-Guinée), Chalco-Guinée, la société TBEA et la Compagnie de Développement des Mines (CDM Chine).


Au cours des discussions il s’est avéré que ces compagnies sont très en retard par rapport au chronogramme de construction des raffineries. Ceci étant, les autorités du Ministère des mines sans barguigner, leurs ont demandé de déposer à nouveau avant le début de la semaine prochaine la version française des études de faisabilité, les hypothèses de base et le modèle financier sur Excel. L’objectif selon Bachir Camara, Secrétaire Général du Ministère des Mines et de la Géologie est d’analyser ces différents supports afin de comprendre leur robustesse et tirer des conclusions par rapport à «  la non rentabilité » défendu par certains représentants de sociétés.


Les autorités du Ministère autour de la table se sont offusquées tour à tour du constat qui révèle que toutes ces sociétés au lieu de construire des raffineries d’alumine tel que mentionné dans leurs conventions de base se limitent à l’extraction et à l’exportation de la bauxite brute. Conséquences : retombées disproportionnées et en deçà des attentes, martèle-t-ils. Cette fois-ci, nous serons obligés de recourir aux sanctions vis-vis de ces sociétés s’indigne le secrétaire Général, Bachir Camara.

« ?? ?? ??????? ???????? ?’????????? ?? ???  ???? ????? ?? ????????. ?? ??? ????????? ??? ???????????, ?? ?’? ???? ??? ?? ?????????, ?’??? ????????? ???? à ?? ?????? ????? ??’?? ???? ?????????? ??’?? ?’? ?? ??? ??????, ??? ???????????, ?? ?’? ?? ?? ?’???????????, ?? ?’? ?? ?? ???????. ?? ?? ??? ? ??? ?????é ????? ç? ?????? ??? ?? ??é?????? ? ??????é ?? ?????????? ???????? ???? ?? ???????????? ??? ???????????. ?? ??? ? ??????é, ?? ???? ? ????é ??? ??????????? ?? ??????????, ?? ??? ?’????? ???? ???? ?? ????????? à ????? ??? ????????? ??è? ????? ?????? ?? ?? ??? ?? ???????? ?? ?????? ?? ?? ?????????? », prévient-il.


      Certains acteurs des compagnies comme l’administrateur Général de SPIC- Guinée et la coordinatrice des relations publiques et gouvernementale de Chalco - Guinée ont rassuré de leur volonté à répondre aux exigences des autorités et au respect de leurs conventions de base.


Quoi qu’il en soit, le Colonel Mamadi Doumbouya, lors de son entretien avec les responsables de ces compagnies le 08 Avril 2022, avait averti   que l’application des conventions de base n’était pas négociable et que la transformation sur place de la bauxite devenait un impératif.


??????? ????????????? ?? ????????? ?????????.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap