Condamnation de Foniké Menguè : Mamadou Sylla dénonce « une main noire »

3 days ago 15

Tombées hier à la Cour d’Appel de Conakry, les condamnations de Mamady Condé, alias ‘’Madic 100 frontières’’ et de Oumar Sylla, alias ‘’Foniké Menguè’’, continuent de susciter une avalanche de réactions dans le landerneau politique guinéen. La dernière en date est celle Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition parlementaire actuellement « en froid » avec le président Alpha Condé.

Si le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG) apprécie la réduction de la peine en ce qui concerne le premier, Mamadou Sylla n’en demeure pas moins frustré quant au sort réservé à Oumar Sylla, membre influent du front national pour la défense de la constitution (FNDC).

 « Je suis content de la réduction de la peine de Madic 100 Frontières parce que vous savez que la prison n’est pas bonne. Mais je trouve que c’est deux poids deux mesures quant à Foninké Mangué », déclare le chef de file de l’opposition Mamadou Sylla sur sa page Facebook.

Pour ce qui peut être les raisons, j’ai appris que les parents de Madic sont dans le RPG depuis longtemps. Je peux dire que s’il a bénéficié d’une réduction de peine, peut-être, ses parents ont joué un rôle », estime-t-il.

Revenant sur le cas d’Oumar Sylla, qui serait de la même famille que lui, Mamadou Sylla écrit : « Foniké Mengué est condamné plus parce que lui, il n’a pas des parents qui sont dans le RPG ». Et de rappeler : « pour la première, il a fait 4 mois de prison. Quand on cumule tout, il a déjà fait un an de prison. Si vous ajoutez aux trois ans, cela veut que c’est quatre an… C’est parce que ses parents ne sont pas dans le RPG. Si le plaignant qui est le Procureur demande deux ans, pourquoi le juge va-t-il outrepasser ? C’est tout simplement parce qu’il y a des mains noires derrière et qui ont influencé le juge. (…) Dans cette affaire, on a l’impression qu’il y a deux plaignants, un qui est visible, le procureur, et l’autre qui est caché dans le noir. »

Une lecture qui rejoint les nombreuses autres dont celle du principal concerné qui se décrit comme « un prisonnier d’Alpha Condé, pas plus. »

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap