CONAKRY : Un réseau de trafiquants de migrants démantelé par les services spéciaux

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par Ledjely.comjeudi 11 novembre 2021 à 21:36

Les services spéciaux à la Présidence chargés de lutte contre la drogue, le crime organisé et les délits économiques ont mis le grappin sur un groupe de trafiquants de migrants.  Ces jeunes qui falsifient des documents de voyage entre la Guinée et Andorre ont été arrêtés avec leurs matériels de travail le 4 novembre 2021.

 Ils ont été présentés à la presse ce jeudi 11 novembre 2021 dans les locaux de la brigade des services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé, en présence de leurs victimes.  Gassim Sylla, Chérif Fodé Kalissou, Daouda Camara en cavale, Alseny Bangoura alias Mbo, décrit comme le cerveau du réseau, également en cavale sont accusés dans cette affaire. Selon Alphonse Tea, étudiant et victime du réseau, c’est en novembre 2020 qu’il a été contacté par Gassim Sylla, un citoyen sans profession âgé de 33 ans et résident dans le quartier Kagbelein, pour l’obtention d’un visa en sa faveur pour l’Europe. Après avoir accepté la proposition, Gassim Sylla aurait pris contact avec un Chérif Fodé Kalissou, enseignant de profession au quartier de Yimbaya, avec qui, il aurait comploter pour demander à Alphonse Tea une somme de 25 millions de francs guinéens, en guise d’avance pour l’établissement des dossiers de voyage et 15 millions pour le prix du billet d’avion. « Le jour du voyage, j’étais avec mon grand frère, Mr Chérif et ce Gassim. Sur place, ces derniers me disent que je ne peux pas voyager car Andorre n’a pas d’ambassade en Guinée donc il n’y a pas de vol Guinée-Andorre. Ils me disent qu’il fallait que je parte en Espagne avant de prendre un bus pour aller à Andorre. De là, on est rentré à la maison. Mais depuis, je me suis découragé et j’ai demandé à Gassim de dire à son ami de me rendre mon argent. », raconte Alphonse Tea

Mais ces individus réussiront ensuite à convaincre la famille d’Alphonse de les donner un mois pour tenter de le faire passer par la Guinée Bissau. C’est ainsi qu’il dit avoir rencontré Alseny Bangoura alias Mbo qui lui demande encore une somme de 500 euro comme argent de poche. « J’ai fait la monnaie et j’ai remis ça à Gassim Sylla. », précise-t-il. C’est quand Alphonse Tea et une autre victime du nom de Alpha Diallo ont été délogés à Yimbaya où ces individus les avaient installés, en attente de leur voyage qu’il dit avoir compris qu’il avait affaire à des arnaqueurs. « C’est le grand frère de Alpha Diallo qui a découvert que ces gens ont quelqu’un à l’aéroport qui confirme pour eux l’authenticité de leur Visa », révèle t-il. Par conséquent, Alphonse Tea demande à ce que son argent lui soit restitué.

Mohamed Maadou Mansaré est le chargé de la communication au secrétariat général à la présidence des services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé. Il indique que plusieurs faux papiers ont été retrouvés au moment de l’interpellation de ce groupe de trafiquants. « Le nommé Gassim Sylla a été interpellé avec 4 passeports ordinaires guinéens dans un sac à dos qu’il portait. Chérif Fodé Kalissou, à son tour, a été interpelé par nos services alors qu’il avait dans son téléphone des documents de voyage de la presqu’île d’Andorre, des photocopies de passeports avec plusieurs faux Visa dont celui de Alphonse Tea (…) », a-t-il annoncé à la presse, ajoutant que ces derniers seront déférés devant le parquet du tribunal de première instance de Mafanco pour des faits de « trafic de migrants, d’escroquerie ».

Toutefois, Mohamed Maadou Mansaré révèle que ces dix dernières années, plusieurs démantèlements des réseaux pareils ont été opérés par son service et déférés devant les juridictions compétentes « Mais ils sont soit libérés sans jugement par certaines juridictions ou  condamnés à des faibles peines », dénonce t-il. Une pratique qui, selon lui, encourage les auteurs de ces activités malsaines.

Aliou Nasterlin

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap