Conakry : un imam accusé de viol, le tribunal demande un test ADN…

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le dossier Djènè KABA contre l’imam Elhadj Amadou BARRY pour viol suivi de grossesse sur mineure, s’est poursuivi ce mardi 8 novembre 2022, au tribunal de première instance de Mafanco.

Suite à la déposition de la mère de la victime  et la concernée  elle-même, la cour a sollicité la comparution de deux autres témoins, dont Mamadou Binta Barry qui est un ami de la victime et la femme de ménage de la famille victime  dénommée Mabinty Camara, tous témoins des conversations intimes entre l’imam Barry et Djènè Kaba.

Les deux témoins de la plaignante étant absents pendant cette troisième (3e) comparution, le tribunal a eu pour recours de faire un test ADN sur l’enfant de la victime  né  du présumé viol.

Une situation qui, depuis le début de l’affaire, est sollicitée par les deux parties.

C’est sur cette décision que le président Souleymane 1 Traoré a tranché:« Le texte ADN va être effectué par un expert mandaté par le tribunal».  L’affaire a été renvoyée au 28 novembre prochain.

Mayi Cissé 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap