Conakry: tenue du 3ème Comité de pilotage du programme de développement urbain et d’assainissement

5 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le troisième Comité de pilotage du programme Sanita villes propres s’est tenu ce mercredi  10 juillet  2024, à Conakry. Il a regroupé les cadres de l’administration centrale, déconcentrée et décentralisée. L’objectif est de disposer d’un cadre institutionnel viable pour le suivi de la bonne exécution du programme Sanita, en vue de définir les orientations stratégiques du programme et d’assurer l’efficience et la cohérence des actions avec les priorités sectorielles et de valider les plans de travail.

Il vise également à valider les rapports de suivi du programme, à décider de toute réorientation éventuelle du programme, à créer une plateforme de concertation impliquant et mobilisant l’ensemble des partenaires concernés et à favoriser l’alignement des différents acteurs politiques pour l’atteinte des résultats attendus de la mise en oeuvre du programme conclus entre l’Union européenne et la République de Guinée.

Dans son discours de circonstance, la Cheffe de la délégation de l’Union européenne a tout d’abord déclaré croire fermement que l’accès à des services d’assainissement adéquats est un droit fondamental pour tous les citoyens. Et qu’à ce titre, le manque d’assainissement contribue à la propagation des maladies, affecte la qualité de vie et constitue un obstacle au développement économique et social.

Poursuivant, Mme Jolita Pons a fait noter  des progrès significatifs depuis le lancement du programme Sanita villes propres.

“Des infrastructures sociales ont été construites, des campagnes de sensibilisation ont été menées et une gestion plus durable des déchets a été mise en place. Cela, grâce à la participation active de l’ensemble des parties prenantes, notamment le gouvernement, à travers les ministères et agences concernés, les partenaires techniques, les ONG, le secteur privé et les citoyens”, s’est-elle félicitée.

En outre, la Cheffe de la délégation de l’Union européenne a indiqué que l’augmentation du nombre de communes dans la zone d’intervention de Sanita suite à la réforme de découpage administratif nécessite une gestion plus efficace des ressources et une coordination renforcée pour faire face au réaménagement qui modifie le cadre de référence du programme.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a remercié les partenaires pour l’accompagnement des collectivités dans divers domaines, notamment ceux de l’amélioration de l’environnement urbain et de la gestion des déchets solides.

De l’avis de M. Sikhè Camara, la présente rencontre offre donc au Comité de pilotage la possibilité de s’assurer de la bonne gouvernance des projets mis en œuvre, mais aussi s’inscrit dans le cadre de la maîtrise des enjeux pour la préservation des acquis du programme Sanita  1, des défis à relever dans la conduite du projet de structuration de la filière et du programme Sanita  2, et du démarrage prochain du programme Sanita aval.

“Les résultats du programme Sanita villes propres sont tangibles dans les villes de Conakry et Kindia grâce à votre mobilisation auprès de nos populations et votre engagement à soutenir le gouvernement. Nous espérons qu’il en sera ainsi très prochainement dans d’autres villes de la Guinée. Pour notre part, nous sommes engagés à lever tous les obstacles d’ordre institutionnel ou foncier que vous rencontrerez dans la mise en œuvre des programmes et projets qui vont dans le sens de l’amélioration du cadre de vie de nos populations”, a-t-il rassuré.

Prenant part à la rencontre, le Secrétaire général du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire dira que c’est un bon choix pour le gouvernement que de collaborer avec Sanita villes propres pour rendre nos populations heureuses dans le domaine de l’assainissement.

Présidant la cérémonie, le Ministre du Plan et de la Coopération internationale a salué les efforts des acteurs de la chaîne de collecte et de gestion des déchets au quotidien, et par extension, l’assainissement urbain dans son ensemble.

Ensuite,  Ismaël Nabé a soutenu que la gestion des déchets constitue un problème majeur et préoccupe les pouvoirs publics au plus haut niveau.

“Comme dans tous les pays au monde, la gestion des déchets est tributaire du financement. La République de Guinée a toujours su compter sur ses partenaires techniques et financiers. C’est le lieu d’adresser les remerciements du gouvernement aux partenaires qui appuient ce programme, à savoir  : l’Union européenne, la Coopération Belge et l’Agence Française de Développement pour leur soutien dans relâche pour accompagner nos efforts. C’est le lieu aussi de remercier et de féliciter les élus locaux pour les travaux qu’ils sont en train de faire,  sous l’accompagnement du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat. L’enjeu à terme est d’assurer le financement de toute la filière”, a ajouté le Secrétaire général.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap