Conakry : Pourquoi Bogola Haba a été conduit à l'hôpital ?

2 weeks ago 14

CONAKRY-Placé en garde à vue depuis mercredi dernier, à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), l'opposant Kéamou Bogola Haba, a été conduit à l'hôpital ce vendredi 16 juillet 2021. De quoi souffre-t-il ?

Selon maitre Pépé Antoine Lamah qui s'est confié à Africaguinee.com, le responsable de communication de l'ANAD (alliance nationale pour l'alternance et la démocratie), transpire énormément depuis hier jeudi, premier jour de son interrogatoire.

"Notre client a subi deux opérations au thorax. Il se plaignait depuis hier et même lors de l'interrogatoire, il transpirait beaucoup. D'après ce qu'il nous a dit, les opérations qu'il a subies ne lui permettent pas de rester dans un milieu fermé pendant longtemps.  Nous avons soumis la question. C'est ainsi qu'il a été ordonné à ce qu'il soit soumis à un examen médical. C'est pourquoi il a été conduit à l'hôpital", a confié l'avocat.

L'arrestation de cet autre opposant alors que d'autres figures de l'opposition sont en détention depuis neuf mois, a suscité une avalanche de réactions. L'opposition évoque des arrestations extrajudiciaires et appelle à sa libération.

Le porte-parole du Gouvernement guinéen, interrogé par Rfi, a indiqué que M. Haba s’est livré à des déclarations appelant à la désobéissance civile et à l’insurrection.

"On ne peut pas admettre dans une démocratie qu’on demande à faire partir un président de la République. Il est tout à fait normal que les services de sécurité interpellent la personne concernée pour qu’elle s’en explique ", indique Tibou Kamara.

A suivre…

Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap