Conakry/ politique : les sociopolitiques se prononcent sur la sortie médiatique du Premier Ministre Amadou Oury BAH

3 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La convergence des acteurs sociopolitiques du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen, a organisé un point de presse, ce mardi 19 mars 2024 au sein du siège de MAOG sis à Yimbaya dans la commune de Matoto pour se prononcer sur la sortie médiatique du Premier Ministre Amadou Oury BAH sur les ondes de nos confrères de la radio France internationale (RFI), relative à une éventuelle évolution de la durée de la Transition jusqu'à la fin de l'année 2025

Dans sa communication, le Coordinateur national de la maison des associations et ONG de Guinée( MAOG ) AlphaBayo, a déclaré que <<Nous déplorons cette volonté manifeste et unilatérale de Monsieur Amadou Oury

Bah de repousser la durée de la transition en violation flagrante du point 2 des 35 Résolution du Cadre du dialogue inclusif inter-guinéen, relatif à la durée de la transition militaire soit 24 mois, entérinée par le compromis dynamique avec la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO)>>, à l'adresse indiquée .

Toutefois, « Nous nous instruisons contre ce cynisme politique de la part du nouveau Premier ministre qui claironnait autrefois par médias interposés, sur la gestion opaque de la transition alors qu'il était bien représenté dans tous les organes du Cadre du dialogue inclusif inter- guinéen>> ,at-il soutenu. 

Nous ne prudencerons pas ce braquage politique en plein jour de nature à engendrer encore plus de soubresauts politiques et sociaux dans le pays. Nous réitérons qu'à ce stade de la mise en œuvre des 35 résolutions du Cadre du dialogue inclusif inter-guinéen, il n'y a nullement possibilité de glissement de l'agenda de la Transition, tel que défini par l'ensemble des acteurs sociopolitiques

En fin, la convergence prend à témoin le Peuple de Guinée, les diplomates accrédités en République de Guinée, les partenaires techniques et financiers que son engagement ne tient qu'à la date du 31 décembre 2024, passé ce délai, la convergence ne reconnaîtra plus les institutions issues du coup d'Etat du 5 septembre ,conclu AlphaBayo.

Mamadou Djiwo Bah 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap