Conakry : lancement du projet d’entrepreneuriat féminin dénommé “Potenti’Elles” 

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

En Guinée, les femmes entrepreneures font face à des défis significatifs, souvent confrontées aux réalités de l’informel et de l’entrepreneuriat de subsistance. C’est pour lever ces barrières et difficultés qu’un projet visant à favoriser l’autonomisation des femmes par l’entrepreneuriat a été initié. 

Dénommé “Potenti’Elles”,  ledit projet, financé par l’Union européenne et l’Agence française de développement dans le cadre de l’Initiative Équipe Europe, pour un montant de 15 millions d’euros, a été lancé ce vendredi 9 février 2024, à Conakry.

Il sera mis en œuvre par l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP) sous les directives du ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME ainsi que celles du ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et Personnes vulnérables.

Dans son discours de circonstance, la Directrice de l’Agence française de développement, a dit que ce projet vise à fournir des formations et à faciliter l’accès au crédit pour les femmes qui en seront bénéficiaires en Basse-Côte et en Guinée Forestière.

“Il incarne en ce sens l’engagement partagé de la Guinée, de la France, et de I’Union européenne pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que pour leur inclusion sociale”, a soutenu Mme Jeanne Vanuxem-Milleliri.

De son côté, le Chef de la section économique de la délégation de l’Union européenne en Guinée a déclaré que les femmes guinéennes font preuve d’une remarquable détermination entrepreneuriale.

Toute chose qui a fait noter M. Ridwane Abdul Rahman qu’un quart des femmes africaines se lancent dans la création d’une entreprise : un pourcentage bien plus élevé que celui des femmes européennes, qui est de seulement 6%.

“Ce chiffre témoigne de leur vaillance, de leur résilience et de leur acharnement face aux nombreux défis auxquels elles sont confrontées”, a-t- il salué.

Toutefois, le Chef de la section économique de la délégation de l’Union européenne en Guinée a avoué que ces femmes entrepreneures rencontrent de nombreuses difficultés, notamment en matière d’accès au financement et de soutien technique, entre autres.

“C’est pourquoi le projet Potenti’Elles s’engage à surmonter ces obstacles en fournissant aux femmes entrepreneures guinéennes les outils nécessaires pour réussir”, a-t-il motivé.

Dans sa présentation, la Directrice générale de l’APIP, Mme Oliano Diana Kouyaté, a rapporté que le projet Potenti’Elles s’appuiera sur trois piliers fondamentaux ; à savoir : la formation, le financement et le soutien familial et communautaire.

Dans son approche, Potenti’Elles entend renforcer les institutions guinéennes (publiques et privées) pour qu’elles puissent être mieux outillées pour répondre aux besoins des femmes entrepreneures.

Comme deuxième angle, Potenti’Elles accompagnera directement les femmes entrepreneures dans les zones de la Basse Côte et la Guinée Forestière où  il offrira des formations adaptées à leurs besoins, ainsi qu’un accès au financement.

Le projet prévoit aussi de sensibiliser leur entourage familial, afin de réduire les complications liées justement aux contraintes familiales. Tout cet accompagnement permettra à ces femmes de structurer leurs activités, de professionnaliser leur comptabilité, de renforcer leur inclusion financière, et de créer des réseaux pour améliorer leur entreprise.

Plusieurs autres allocutions ont ponctué la cérémonie dont celles de M. Moussa Traoré, Conseiller principal du ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables et de Mme Siré Mouké Yansané, Conseillère chargée des Questions commerciales et de la Qualité qui a d’ailleurs lancé le projet au nom de la ministre Louopou Lamah.

Bien plus qu’un projet, “Potenti’Elles” est une histoire de collaboration et de détermination. Une initiative qui invite l’ensemble des acteurs de l’écosystème à travailler en synergie, à unir leurs efforts pour créer un cadre juridique et opérationnel solide de soutien aux femmes entrepreneures à travers le pays.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap