Conakry: des interrogations sur le décès du Lieutenant Alpha Amadou, officier de la marine

2 weeks ago 27

CONAKRY- Le décès du Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO, Officier de la marine nationale, en service à la brigade des unités flottantes soulève des interrogations auprès de sa famille. Laquelle revendique, auprès des autorités compétentes, de savoir toute la vérité sur les circonstances de la disparition, mercredi 14 juillet 2021, de cet Ingénieur Electricien de formation, âgé d'une trentaine d'années.

Dans sa version, elle explique que le mercredi 14 juillet 2021, Le Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO, en permission de repos après une mission de patrouille en haute mer, a quitté son domicile de Sangoyah à 7heures du matin. Il a déposé sa fille à l’école et a pris la direction de la ville pour déposer sa femme au ministère de l’économie et des finances.

En cours de route pour le ministère de l’économie et des finances, il reçoit des appels téléphoniques de son service lui demandant de se rendre au bureau, selon toujours sa famille qui précise qu'il a manifesté son étonnement à sa femme  de devoir travailler ce jour dans la salle des machines (…)

Il a déposé sa femme devant le ministère de l’économie et des finances à 8h35 et a pris la direction du port. Aux alentours de Midi, une rumeur parvient à la famille indiquant qu’il est impliqué dans un incident en mer et que son corps n’est pas retrouvé. Quelques temps après,  une délégation composée du Colonel SOW, le colonel chef de brigade, et de trois autres agents de la marine, s’est présentée au domicile familial. Cette dernière, annonce le décès du Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO et indique que des recherches sont en cours pour retrouver son corps.

Selon encore la famille de l'officier, dans la description des circonstances de son décès, la délégation indique ceci :

« En mission pour dépanner un bateau sur le quai du port, aux alentours de 09h du matin, le Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO aurait eu un malaise et il aurait piqué une crise dans la salle des machines du bateau. A la suite de ce malaise, ses collègues l’auraient fait monter sur le pont du bateau. Une fois sur le pont, il serait devenu violent et se serait débattu de ses collègues pour sauter dans l’eau. Aussitôt, un membre de l’équipe aurait plongé pour tenter de le récupérer. Quelques temps après, ce dernier serait remonté pour dire qu’il ne l’a pas retrouvé. »

La famille précise que le lendemain, (Jeudi 15 juillet 2021, ndrl) la même délégation ayant toujours à sa tête le colonel SOW s’est à nouveau présentée au domicile familial avec un sac de riz, un bidon d’huile, un carton de tomate et une enveloppe en guise de condoléances sans aucune notification écrite des autorités. Le vendredi 16 juillet 2021, sans nouvelle de la part de son service, le frère ainé Lieutenant Alpha Amadou Oury DIALLO, s’est rendu à l’état-major de la marine afin de s’enquérir des circonstances de sa disparition.

"Lors de cette visite, il n’a pas été reçu par l’état-major. Les informations collectées ne concordent pas. Par exemple, à la question de quels vêtements il portait, certains disait qu’il était vêtu de la tenue de mécanicien tandis que d’autres ont précisé qu’il portait une culotte", souligne la famille Diallo, qui face au flou qui entoure cette affaire, a sollicité le concours d'un médecin légiste et d'un avocat.

Interpelé ce dimanche 18 juillet, le porte-parole du ministère de la Défense a brièvement indiqué qu'ils n'ont pas le temps de polémiquer avec la famille sur le sort tragique de la victime. Aladji Cellou Camara a cependant précisé qu'un point sera fait  sur cette affaire avec les services concernés, dès ce lundi 19 juillet 2021.

Affaire à suivre…

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 113

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap