Conakry : clap de fin du championnat de Karaté de la région Ouest 1 d’Afrique

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ce dimanche 07 juillet, s’est achevée à Conakry la quatrième édition du championnat de karaté de la région Ouest 1 d’Afrique qui regroupe la Guinée, le Sénégal, la Gambie, le Mali, la Sierra Leone, la Guinée Bissau et Cabo Verde. Ce dernier n’a finalement pas pu être au rendez-vous de Conakry.

En groupe comme en individuel, les karatekas des six pays ont livré des kata et kumité impressionnants.

Samedi, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Kéamou Bogola Haba a officiellement lancé la compétition au Palais des sports de Conakry. En déclarant le championnat lancé, le ministre a souhaité les bienvenues aux délégations venus du Sénégal, du Mali, de la Gambie, de la Sierra Leone et de la Guinée Bissau – Cabo Verde n’a finalement pas pu faire le déplacement. Et, il a souhaité bonne chance aux compétiteurs.

Dans son discours de circonstance, le président de la Fédération Guinéenne de Karaté (« FGKAMA »), heureux d’avoir pu réunir à nouveau les pays de la région Ouest 1 à Conakry, a tenu à exprimer ses remerciements les plus chaleureux au ministre HABA, ainsi qu’au président du Comité Olympique National et Sportif Guinéen (CONSG), Ben Daouda NASSOKO. « Mes remerciements s’adressent également à monsieur le Président par intérim de l’Union des Fédérations Africaines de Karaté (UFAK), Monsieur Souleymane GAYE, ainsi qu’au coordinateur des Régions, Monsieur Bachir CHERIF, et à l’ensemble du Bureau Exécutif de l’UFAK et de la Région 1. Je remercie aussi les arbitres, les juges, les encadreurs techniques et tous les athlètes ici présents », a dit Maître Cheick CONDÉ, le président de la FGKAMA.

L’occasion était pour Cheick CONDÉ de rappeler que le karaté, avec plus de 10 000 pratiquants, est l’un des sports les plus pratiqués et figure parmi les meilleurs pourvoyeurs de médailles pour notre pays à l’échelle internationale, comme en témoignent les récents résultats obtenus dans les différents championnats régionaux et continentaux.

Sur le plan administratif, technique et arbitral, CONDÉ a également signalé que la progression des cadres guinéens est tangible. « L’élection à deux mandats consécutifs de ma modeste personne à la tête de la Région 1, mon élection comme trésorier adjoint de l’UFAK, la nomination de notre secrétaire général Abdoulaye BOIRO au poste de secrétaire général adjoint de la Région, la nomination à la tête de la commission d’organisation de la Région de Madina DAF, notre chargé à l’organisation de la fédération, la nomination comme directeur technique adjoint de la Région de notre DTN Mory CAMARA, l’élévation aux rangs d’arbitres continentaux Kumité B de Fodé Moussa SYLLA et Lamine SACKO, et, si tout va bien, la prochaine nomination de notre chargé de communication Bobo BARRY comme responsable médias et communication de l’UFAK, sont autant de témoignages de cette avancée », a-t-il illustré. Lui qui estime que toutes ces prouesses résultent efforts aussi du soutien du ministère des Sports.

Présent à cette cérémonie de lancement officiel, le président par intérim de l’Union des Fédérations Africaines de Karaté (UFAK), Souleymane GAYE, a tenu à remercier la FGKAMA pour l’organisation de la compétition. Ses remerciements sont également allés à l’endroit des autorités guinéennes pour leur soutien à la discipline.

La cérémonie a été également été ponctuée par le discours de l’ambassadeur du Japon en Guinée. En tant qu’ambassadeur du pays de naissance du karaté, Kato Ryuichi s’est réjoui de voir d’autres pays briller dans cette discipline. « Je voudrais remercier la Fédération Guinéenne de Karaté, les karatékas et l’ensemble de ceux qui se sont impliqués dans cette volonté de rayonnement du karaté en Guinée et en Afrique de l’Ouest », a-t-il dit.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap