Centenaire de Sékou Touré : Foniké Menguè invite le président Doumbouya à demander à la France de déclassifier le dossier guinéen…

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Print Friendly, PDF & Email

Dans un.discours fort, Oumar Sylla « Foniké Mengué » a invité, dimanche, 9 janvier, lors de la célébration du centeniare du président Ahmed Sékou Touré -père de l’indépendance nationale- aux Cases Bellevue, le président de la transition Mamadi Doumbouya à demander aux autorités françaises de déclassifier le dossier guinéen de 1958 à 1984. Discours intégral…

#Une minute de silence en hommage à AST !
L’impérialisme ! à bas

Le colonialisme ! à bas

Le néocolonialisme ! à bas L’impatriotisme! à bas 
Gloire! au peuple

Honneur! au Peuple

Victoire! au Peuple

Souveraineté ! au peuple

Respect! au peuple 

Fidélité ! au peuple

Pour la révolution ! prêts Pour la patrie! prêts 
Camarade Président de la transition

Camarades membres du gouvernement

Camarades invités et Sékoutouréistes tout protocoles observés.
Aujourd’hui 09 Janvier 2022, L’Homme du Peuple, notre bien-aimé camarade Ahmed Sékou TOURÉ aurait eu 100 ans.

37 ans après ta disparition, l’Homme Africain Décisif du 20ème siècle, tu continues encore à marquer le monde, voici rallumée la flamme de ton aura, flamme entretenue par cette jeunesse à qui tu confias le destin de la Guinée, Ta Guinée avant de la quitter. La légende raconte camarade, que lors de ton dernier discours, par trois fois tu te répétas pour te faire comprendre : Je vous confie la Guinée, Je vous confie la Guinée, Je vous confie la Guinée, Jeunesse Révolutionnaire.

 Père spirituel des dignes révolutionnaires, les jeunes ont compris, nous avons compris notre place, nous avons identifié notre mission, désormais nous prenons nos responsabilités.

Devant l’Histoire, devant l’Eternité, les jeunes africains de Guinée et d’ailleurs se mobilisent autour de ton idéal, l’amour de la Patrie, l’engagement pour le Peuple, le combat pour la dignité. Ce combat pour la dignité, ici en Guinée et partout en Afrique, vous l’avez avec tes compagnons mené avec la dernière énergie, et jusqu’à vos derniers souffles, avec le plus grand patriotisme.  Ce combat pour la dignité, vous l’avez mené en vous oubliant, désintéressés de l’avoir et du matériel, vous vous êtes oubliés pour grandir la Nation, votre jeune et fière Guinée que vous avez dessinée travailleuse, juste et solidaire.

Nous saluons l’initiative du CNRD concernant les assises nationales que nous trouvons très salutaires et nous profitons de cette tribune pour demander au président de transition de bien vouloir faire une requête auprès des autorités françaises afin qu’elles declassifient le dossier guinéen de 1958 à 1984.


#Chers Camarades, Cher Peuple de Guinée  C’est justement parce qu’ils se sont complètement oubliés, physiquement et matériellement investis dans la lutte pour la libération des peuples opprimés de par le monde, que le minimum était d’organiser la présente commémoration, de dérouler le présent programme pour rendre hommage au Camarade Ahmed Sékou Touré et par extension à tous les compagnons de l’indépendance et martyrs morts pour la Patrie. Mais est-ce suffisant ? Nous clamons non ! toute la population guinéenne serait dans cette cour aujourd’hui entrain de pleurer la perte de ce grand homme que l’on n’aura pas épongé notre dette envers notre Héros National qui gagnerait à être mieux connu, plus valorisé.
#Valeureux Camarades, Cher Peuple de Guinée, il est important de rappeler les nobles objectifs qui muent le mouvement,  qui ne sont rien d’autres que : – assumer notre histoire sur toutes ses facettes ;- amener les guinéens à se regarder en Guinéen, à se parler franchement et à s’unir autour de cet idéal commun qu’est la Guinée et ;- commémorer les pères de notre indépendance acquise au prix d’énormes sacrifices.

Et les récentes décisions heureuses pour la mémoire du Président, courageusement prises par le CNRD sous la patriotique bienveillance du camarade Col. Mamady Doumbouyaet, sont la preuve que l’heure est venue, que les autorités ont compris.C’est le lieu de saluer avec la plus grande reconnaissance, le Président de la Transition, Colonel Mamady Doumbouya , pour la rebaptisation de l’aéroport international au nom du Père de l’indépendance de la Guinée Camarade Ahmed Sékou Touré.  Nous profitons de cette tribune pour réitérer notre plaidoyer depuis 4 ans exprimée, d’institutionnaliser la date du 09 Janvier comme Sékou Touré Day en Guinée. Aussi, nous lançons ici la proposition d’établir un édifice pour la mémoire de l’Homme du 28 Septembre. En effet ces actes permettraient la connaissance de l’Homme, de ses actions, et de son héritage aussi bien pour les jeunes générations qui émergent des quatre coins de la Guinée, que pour les visiteurs étrangers curieux de l’Histoire.
C’est également le moment pour le mouvement Sekoutoureisme d’affirmer haut et fort son inconditionnel soutien au CNRD et à son président le colonel Mamadi Doumbouya et leurs signifier toute notre disponibilité à les accompagner pour une transition apaisée et réussie.
Peuple de Guinée, Jeunes de Guinée,

Nous sommes à un carrefour incontournable de notre Histoire où notre patriotisme est sollicité. Comme l’ont fait les autorités militaires en ce béni mois de Septembre 2021, dérangeant l’ordre systémique qui gangrénait notre Etat, à nous de prendre notre destin en main, ici et maintenant, et de jurer d’aimer la Guinée envers et contre tout, en toute circonstance.Cet amour concret que nous devons prôner à travers notre engagement vers la reconstruction nationale, notre disponibilité entière pour une participation saine dans les débats et les chantiers de la République, notre volonté d’accompagner les nouvelles autorités. Et c’est à ce juste titre que, nous saluons l’initiative du CNRD concernant les assises nationales que nous trouvons très salutaires et nous profitons de cette tribune pour demander au président de transition de bien vouloir faire une requête auprès des autorités françaises afin qu’elles declassifient le dossier guinéen de 1958 à 1984.
Pour finir Chers Camarades, j’en appelle à notre hymne national pour lancer cet appel, l’appel d’un frère qui appelle tout son peuple de la rebelle Guinée, à bâtir l’unité guinéenne, l’unité nationale, dans la renaissance affirmée

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap