Cellou Dalein Diallo sur France 24 : « les militaires veulent rester aussi longtemps au pouvoir et si possible le garder »

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Invité de l’émission « En tête-à-tête » de France 24 ce mercredi 05 juin 2024, le président du parti UFDG s’est exprimé sur l’annonce du glissement de la transition faite par le premier ministre Amadou Oury Bah.

Pour Cellou Dalein Diallo, la junte assume ce report qui viole un engagement. Il ajoute que le risque de conservation du pouvoir, existe aujourd’hui en Guinée.

« Pour le moment, la junte assume ce report et cette violation d’un engagement pris devant le peuple de Guinée, la CEDEAO et toute la communauté internationale. Malheureusement, les guinéens sont très déçus de cette décision assumée de ne pas respecter cet engagement de restituer le pouvoir aux civils à l’issue des élections inclusives et transparentes. Il y a une protestation des partis politiques, des forces vives de Guinée qui n’accepteront pas cette décision et qui sont déterminés à exiger le respect de cet engagement. Ni le Général Doumbouya, ni le premier ministre n’ont donné l’assurance que les élections auront lieu en 2025. On n’a pas du tout d’engagement ferme de leur part que les élections auront lieu en 2025. Pour moi, ils veulent rester aussi longtemps au pouvoir et si possible le garder, alors que le Général avait dit que ni lui-même, ni les membres du CNRD et moins encore les membres du Gouvernement ne seront candidats à ces élections. Le risque de conservation du pouvoir, à mes yeux, existe aujourd’hui », a-t-il laissé entendre.

Le leader de l’UFDG dit tout de même s’en tenir à la déclaration, au serment du président de la transition, puisqu’il a dit que ni lui, ni les membres du CNRD, du CNT et moins encore les membres du Gouvernement ne seront candidats aux élections.

Saidou Barry

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap