Brouille entre Alpha et Kassory : Mamadou Sylla crache ses "vérités"…

2 weeks ago 26

CONAKRY-La brouille entre le Président de la République et son Premier ministre fait réagir certains acteurs de la classe politique. C'est le cas d'Elhadj Mamadou Sylla, qui évoque une "cacophonie" qui ne rassure pas.

Dans un ton franc, le chef de file de l'opposition conseille le chef de l'Etat de laisser son équipe travailler. A défaut, s'il n'a plus confiance à ses ministres de les limoger. Le leader de l'Union Démocratique de Guinée (UDG) ne cache pas son "inquiétude" par rapport à cette "crise" au sommet de l'Etat. 

"Il faut que le Président fasse l'effort d'édifier les gens. A chaque fois, si ce n'est pas une crise politique ou sociale, c'est une crise au sommet du Gouvernement. Cette cacophonie au sommet de l'Etat ne rassure pas. Ça fait la deuxième fois qu'il y a des problèmes entre lui et son Premier ministre. La première fois, on a dit que certains ministres se sont moqués du Premier ministre. Ce qui n’est pas normal.

Si c’est vrai que le Premier ministre est le chef du gouvernement, c’est lui qui propose les ministres au chef de l’Etat. Un ministre ne peut pas manquer de respect au Premier ministre et que le président reste sans limoger l’intéressé. Il y a eu des tiraillements entre le Premier ministre et la ministre du Plan. On a entendu trop de bruits (…). A qui la faute ? Moi, je pense que c’est au niveau du président. Il faut qu'il soit clair. S'il a nommé quelqu'un il faudrait le laisser faire son travail.

On a appris pour une deuxième fois que le Premier ministre n’est pas allé à son bureau. Ça ne sert à rien à chaque fois de réparer. Il faut faire en sorte qu'il n'y ait pas de crise. Sinon c’est un peu difficile. Il nomme de gens qui sont des coquilles vides et finalement tout le reste se retourne sur lui. (…) Mais si le Premier ministre n’a pas les mains libres. On le coupe de tout. C’est ce qu’on voit c’est cela la vérité.

Le président a nommé le Premier ministre et les ministres sur la base de la confiance. Il n’a qu’à laisser le gouvernement travailler et lui rendre compte. Le président est à la tête de l’Exécutif, il doit être, normalement, l’ordonnateur et le contrôleur. Ce n’est pas son rôle de faire certaines choses à la place des ministres. Je pense que la campagne est finie. Il ne faut pas qu’il fasse comme si on était en campagne. A partir du moment où il a nommé le Premier ministre, je pense qu’il faut le laisser travailler au bénéfice de nous tous. Vraiment, il y a de l’inquiétude. Les gens disent à chaque fois Kassory a fait ça ou Kassory n’est pas d’accord avec le président.

Je crois qu’on doit se mettre au travail maintenant. Quand tu as confiance à quelqu’un tu le laisses faire. Et quand tu n’as plus confiance, tu le laisses partir, c’est aussi simple. Il faut qu’il sache quand même que la population veille sur tout ce qui se passe. Ce que je veux dire au président c’est de faire confiance aux hauts cadres de l’Etat ou les démettre s’il n’en a plus confiance. Je pense que lui seul, il ne peut pas gérer le pays.  J’avoue qu’il y a de l’inquiétude. A chaque fois, il y a des problèmes, je ne sais pas si c’est dans ça que lui il s’en sort. Vraiment c’est compliqué".

A suivre…

Abdoul Malik Diallo

Pour Africaguinee.com  

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap