Bogola Haba (FNDT): « un devoir pour le gouvernement et pour chaque Guinéen de défendre la dignité de notre pays »

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Réunie en sommet extraordinaire à New York en marge de la 77è Assemblée générale des Nations unies, la CEDEAO a décidé de prendre des sanctions contre la Guinée. Face à cette situation, Keamou Bogola Haba, Coordinateur du Front national pour la défense de la transition(FNDT) qui est en dehors du pays a accordé une interview téléphonique à Mediaguinée dans laquelle il a donné son avis. Selon lui, les sanctions et les invectives ne sont pas la solution. Pour lui, la solution durable est celle du dialogue et de l’écoute citoyenne active engagée par le médiateur Yayi Boni. 

« Cette approche d’écoute active des acteurs devrait continuer pour que chaque acteur de bonne foi comprenne la nécessité absolue des 10 étapes indispensables pour un rétour normal et durable à l’ordre constitutionnel. », a-t-il déclaré. 

Parlant des réactions du colonel Amara Camara et du Premier ministre, Dr Bernard Goumou contre Embalo, le numéro du FNDT ne trouve pas mal cela. Pour lui, c’est un devoir pour chaque gouvernement de défendre la dignité de son pays. « Nous comprenons l’éxasperation de la Présidence et du gouvernement par rapport à la reaction inappropriée du Président Bissau-guinéen et Président en exercice de la CEDEAO. C’est un devoir pour le gouvernement et pour chaque Guinéen de défendre la dignité de notre pays et c’est ce qu’ils ont fait. »

Pour terminer, il demande à la CEDEAO de plutôt chercher les moyens pour aider la Guinée en lieu et place des sanctions ou menaces de sanctions qui risqueraient selon lui, de radicaliser les parties et rendre difficile la suite de la coopération .

Christine Finda Kamano 

622716906

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap