Boffa : arrivée des pèlerins chrétiens après cinq jours de marche

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Après 5 jours de marche, de prières et de pénitence, les pèlerins marcheurs sont rentrés ce jeudi 9 mai 2024 à Boffa. Ils sont des milliers de pèlerins venus de différentes paroisses de la Guinée.  Ces fidèles chrétiens sont rentrés en chantant, priant et implorant la grâce de Dieu et un accueil chaleureux leur a été réservé par les autorités administratives et religieuses locales.

 C’est le secrétaire général des affaires religieuses de Boffa qui a, au nom des populations et autorités locales, souhaité la bienvenue aux pèlerins avant de les appeler à prier pour le pays en général et en particulier pour Boffa.

« Nous sommes très contents de recevoir les pèlerins ici. Ces hommes saints, intègres qui ont fait le déplacement à pied, de Conakry jusqu’à Boffa, pour faire le pèlerinage. Ce n’est pas le manque de moyens mais compte tenu de leur conviction, ils ont accepté de marcher, mètre après mètre, de Conakry jusqu’à Boffa. Donc, il faut que la population de Boffa sache que ces hommes de Dieu sont venus pour faire le pèlerinage. Il faudrait donc que nous leur ouvrons nos portes, nos fenêtres et nos cœurs pour les accueillir. Nous devons donner des sacrifices à ces pèlerins pour qu’ils prient pour Boffa afin de booster son développement local. C’est grâce aux bénédictions que Boffa peut progresser. Mais la bénédiction des fidèles chrétiens est nécessaire pour qu’elle se développe », a-t-il lancé.

Quant à l’Archevêque, il rassurer que les pèlerins prient pour le pays tout entier comme d’ailleurs ils l’ont fait tout au long du parcours.

« Nous avons abandonné tout pendant cette semaine pour prier Dieu pour nous les chrétiens mais pour notre pays, prier pour les autorités pour qu’il y ait la paix, la concorde, la fraternité dans notre pays. Parce que s’il n’y a pas de paix, il n’est pas possible de se rendre ni à la mosquée ni à l’église. On est obligé d’être confinés à la maison. Donc, nous demandons à Dieu de donner la paix à Boffa, la grande paix à la Guinée. Nous sommes en marge vers les 150 ans de l’arrivée des missionnaires européens à Boffa. Cela doit se fêter pour honorer la mémoire des missionnaires qui ont planté la croix à Boffa », a annoncé l’Archevêque de Conakry.

Le pèlerinage chrétien est une période au cours de laquelle chaque famille reçoit au moins un pèlerin. Cela dénote la cohabitation pacifique entre musulmans et chrétiens à Boffa.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap