Bilan du championnat, incidents match ASK-Milo, ingérence de présidents de clubs, le président de la LGFP sans concession ! (Interview)

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Dans une interview qu’il a accordée au directeur de publication de Mosaiqueguinee.com, le président de la ligue guinéenne de football professionnel s’est prononcé sur différents sujet qui défraie l’actualité sportive en Guinée. A une journée de la fin du championnat national, Lucien Beindou Guilao, puisqu’il s’agit de lui, a fait un premier bilan de cette joute footballistique. L’ancien international guinéen a aussi dit ses vérités sur les incidents survenus lors du match ASK-Milo FC de Kankan. Le patron de la LGFP regrette l’ingérence de certains présidents de clubs dans le fonctionnement de son institution et ne manque pas non plus de tancer ses détracteurs. Lucien Beindou Guilao répond aux questions de Mohamed Bangoura.

Mosaiqueguinee.com : Quel bilan faites-vous du championnat qui tend vers sa fin ?

Lucien Beindou Guilao : Je vais essayer de répondre à votre question bien qu’elle soit un peu prématurée. Disons que grosso modo le championnat s’est déroulée comme il se doit. Nous sommes allés au bout du suspens et nous allons certainement connaître depuis le Syli Club de Kindia en 1964, un champion en provenance de l’intérieur du pays. Nous avons eu des problèmes dans la programmation des matches compte-tenu de plusieurs facteurs tels que, le manque de stades, le principe d’équité en fin de saison etc. Nous avons aussi connu des problèmes liés à la violence dans les stades à Kaloum, Kankan, et Kindia. Sur le plan relationnel, la LGFP a développé de très bons rapports avec des clubs tels que le Horoya AC et le HAFIA FC, qui ont été d’un professionnalisme exemplaire dans leur relation avec la LGFP.

Quel constat faites-vous du Match AS KALOUM VS FC MILO ?

En dehors de la violence que nous regrettons tous, ce type de match est bon pour notre championnat. Tous les ingrédients sont réunis. Ces deux clubs détestent la défaite, leur objectif est de devenir des clubs à forte notoriété qui ont pour vocation d’être parmi les meilleurs sur le plan national et international. Ils savent que cela passe par des titres nationaux qui permettent de participer aux compétitions continentales. L’AS Kaloum et le FC MILO c’est en résumé une vision, un territoire, une image, un style de jeu et un palmarès. Que les ressortissants de Kankan et de Kaloum s’alignent derrière leur club, est une très bonne chose pour notre football et j’espère que les autres feront de même.

Des incidents sont survenus à la fin du match. Que va faire la LGFP ?

Bon écoutez, la commission norme éthique discipline agira en fonction des rapports.

Au cours de la saison qui s’achève avez-vous été victime d’ingérence de la part de la part des présidents et/ou dirigeants de clubs membres des bureaux exécutifs de la LGPF et de la FEGUIFOOT ?

Oui absolument et c’est regrettable. Mais je pense que ce n’est pas le lieu d’en parler.

Oui, mais l’arrivée du Président de la FEGUIFOOT au stade de la mission lors de ce match a été interprété de différentes façons par les observateurs, certains ont parlé d’ingérence. Qu’en pensez-Vous ?

Il lui avait été rapporté que les arbitres étaient en danger et il est allé lui-même faire le constat. Quand il a vu que ce n’était pas le cas, il a fait demi-tour. C’est facile à vérifier et il n’a pas fait plus de 3 minutes. De toutes les façons, chacun voit midi à sa porte, inutile de trop déblatérer sur ce sujet.

Vos détracteurs parmi lesquels des journalistes appellent à votre départ de la ligue ? Que répondez-vous ?

Rien du tout, il est difficile de réveiller une personne qui fait semblant de dormir. Tout ce que je sais c’est qu’actuellement nous avons un diffuseur qui paye des « droits télés » aux clubs. Je sais aussi que pour leur participation à la coupe de la ligue LONAGUI, les clubs perçoivent de l’argent, le vainqueur et le finaliste perçoivent respectivement 100 et 75 millions. Ce que je sais c’est que la LGFP a fait beaucoup, rien qu’avec avec 3 sponsors, GUICOPRES, LONAGUI et STARTIMES.

Interview réalisée par Mohamed Bangoura

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap