BEPC : les journalistes empêchés d’accéder aux salles d’examen à Kankan

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Accueil » BEPC : les journalistes empêchés d’accéder aux salles d’examen à Kankan

Quarante-huit heures après le Certificat d’études élémentaires (CEE), les premières épreuves du Brevet d’études du premier cycle ont été lancées ce 10 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région de Kankan, ils sont 17.676 candidats à affronter cet examen. Mais le fait marquant, c’est bien le fait qu’il n’ait pas été permis aux médias d’accéder aux salles d’examen.

C’est au lycée Morifindjang Diabaté que la première épreuve du BEPC session 2022 a été lancée par les autorités éducatives et locales de la ville. L’inspecteur régional donne les statistiques : « Au compte du BEPC, la région présente 17.676 candidats dont 5.214 (enseignement général et franco- arabe) filles répartis dans 65 centres. Ils seront surveillés par 1.172 enseignants auxquels ». Famoro Keïta qui s’est empressé d’ajouter : « On a donné de fermes recommandations pour la bonne marche de cet examen ».

Au sujet de l’interdiction de l’accès des salles d’examen aux journalistes, il a indiqué que les instructions seraient arrivées du département depuis Conakry : « On m’a appelé ce matin très tôt pour me dire que la presse ne doit pas être dans les salles. C’est pourquoi cette interview est réalisée hors de la cour ». Ceci dit, il trouve que la mesure devrait être comprise. « Cette mesure est dans l’optique de sécuriser le brevet », se défend-il en effet.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap