Barrow à Conakry : Le nouveau chef de file de l’opposition ne file plus le parfait amour avec le pouvoir ?

1 week ago 25

Le Président de la Gambie, Adama Barrow, est attendu ce 3 juin à Conakry, pour une visite d’État de 48h. Mais Mamadou Sylla, le chef de file de l’opposition n’est cette fois-ci pas convié au cérémonial d’accueil prévu jeudi à 13h à l’aéroport de Gbessia.

Selon le communiqué de la Présidence, la visite de 48h du Chef de l’État gambien s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la République de Guinée et la Gambie. Adama Barrow devrait également profiter de son séjour pour aborder avec son homologue Alpha Condé la question de la coopération, notamment dans le secteur du tourisme.

Le protocole d’État a convié au cérémonial d’accueil à 13 h00 à l’Aéroport international de Conakry-Gbessia pratiquement tous les hauts dignitaires du régime : présidents des institutions républicaines, Premier ministre, président de la Commission électorale nationale indépendante, ministres conseillers, membres du cabinet présidentiel, chef d’état-major général des armées, Haut Commandant de la gendarmerie nationale, Chefs des états-majors des Armées de Terre, de l’Air et de la Marine ; Chef d’état-major particulier de la Présidence ; directeurs généraux de la police nationale, de la douane et des conservateurs de la Nature ; chefs des missions diplomatiques et représentants des Organisations internationales ; gouverneur de la ville de Conakry. Même Fodé Bangoura qui vient d’être bombardé secrétaire permanent du cadre de dialogue est prié de ne pas se faire compter l’évènement.

Le grand oublié, c’est sûrement le Chef de file de l’opposition, Mamadou Sylla. Il avait l’habitude de recevoir des invitations quand de tels évènements ont lieur. Mais ça, c’est quand il filait le même coton avec le pouvoir. Ces dernières semaines, Mamadou Sylla qui peste toujours contre le non-paiement de son budget, a tiré à boulets rouges sur le Chef de l’État à plusieurs reprises, allant jusqu’à remettre en cause sa capacité à diriger la Guinée. Le  président de l’UDG avait promis au Président Alpha Condé, lors de leur dernière rencontre, de s’opposer autrement. Mais désormais,  le courant ne passe plus entre son ami Président et lui. D’où l’origine de son absence de la liste des invités ?

Yacine Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap