Bac 2021 : la grosse galère de candidats qui peinent à se faire enrôler…

1 week ago 20

NZEREKORE-Alors que le lancement des épreuves du baccalauréat unique session 2021, est prévu pour ce jeudi 22 juillet, les candidats se bousculent pour se faire enrôler. A Nzérékoré, le processus qui a commencé dans la journée du mardi 20 juillet 2021, jour de la fête de Tabaski, a dû rencontrer quelques petites difficultés à cause de la perturbation du réseau.

Selon des candidats, le processus a connu une lenteur indescriptible. Ils confient que la machine d'enrôlement déconnait en fin de journée. « Hier le réseau déconnait. Ils avaient dit qu’ils devaient commencer l’enrôlement le lundi mais ça n’a plus eu lieu. Ce n’est qu'hier mardi que ça a commencé. Mais plusieurs personnes n’ont pas pu s’enrôler à cause du réseau », nous a confié un candidat.

« Depuis 6h nous sommes venus pour nous faire enrôler. Heureusement moi j’ai pu me faire enrôler déjà ce matin. Mais hier la machine déconnait », ajoute une candidate.

« De 11h jusqu’à 15h, il n’y avait aucun problème hier. Mais c’est vers 16 heures que la machine d'enrôlement a commencé à déconner. C’était trop lent. Quand on introduit une carte, ça peut aller jusqu’à 5 mn avant que les données ne sortent. C’est à cause de cela, ils ont programmé des gens ce matin. Depuis 6h, nous sommes là pour l’enrôlement. Depuis ce matin tout ce passe dans de meilleure condition. Il n’y a pas eu d’anomalie pour le moment », témoigne un autre étudiant.

Cependant, certains candidats craignent que les soucis techniques survenus d’hier ne se répètent aujourd’hui. Chacun se bouscule pour se faire enrôler. Dans les difrérents centres d'enrôlement, on constate des files d’attente de candidats.

Dans un communiqué publié mardi soir, le ministre de l'Education Dr. Alpha Amadou bano Barry a admis les difficultés à certains lieux d'enrôlement.

"Le processus de vérification d’identité et de la prise des empreintes des candidats se poursuit. Certaines difficultés liées à des problèmes de connexion ont été constatées. L’opérateur fournisseur de la connexion fait des efforts pour améliorer la fourniture d’internet. Sur les trois cent quatre vingt dix neuf (399) tablettes déployées, deux (2) sont tombées en panne : à Coyah et à Macenta. Les quatre vingt trois mille (83.000) candidats sont à l’intérieur de la base de données. Ils sont connus et répertoriés. Ils ont reçu leurs cartes d’examen et leurs PV d’appels. Ils sont donc admissibles dans les salles d’Examen", a précisé le ministère de l'Education.

Le MENA a rassuré tous les candidats que cette opération n’aura aucune incidence sur leur participation au BACCALAUREAT.

A suivre !

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél : (00224) 628 80 17 43

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap