Ayant boudé la rencontre des coalitions politiques, Dr Ibrahima Sory Diallo de l’ADC-BOC explique son geste

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Accueil » Ayant boudé la rencontre des coalitions politiques, Dr Ibrahima Sory Diallo de l’ADC-BOC explique son geste

Par LEDJELY.COMjeudi 18 novembre 2021 à 20:39

Après son retrait précipité de la rencontre des leaders des alliances politiques, tenue ce jeudi 18 novembre 2021, pour échanger autour de la désignation des 15 représentants de la classe politiques au futur Conseil national de la transition (CNT), Dr Ibrahima Sory Diallo de l’ADC-BOC est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à quitter la séance avant même sa clôture.

Sur les antennes de nos confrères de Djoma Médias, le leader de l’ADC-BOC a confié que tout a commencé lorsque Dr Ousmane Doré, le président du Mouvement national pour le développement (MND), a planifié il y a trois jours une retrouvaille des leaders de coalitions politiques dans un endroit « neutre » pour faire une « fixation politique ».

Une rencontre à laquelle étaient conviés deux leaders par coalition politique. « À mon arrivée sur les lieux, j’ai constaté deux problèmes. Le premier était que le quota qu’il avait imposé à chaque coalition n’était pas respecté. Au niveau du COPEG, ils étaient au nombre de 5, il y a aussi une coalition qui était venue avec des militants et non des leaders. Chose qu’on a demandé de corriger sinon, nous du BOC, on ne va pas siéger », a expliqué Dr Ibrahima Sory Diallo, avant de déplorer le fait que les participants soient également imposés « un papier avec l’ordre du jour que nous n’avions même pas connaissance » par Ousmane Doré.

« C’est ainsi que j’ai demandé aux responsables du BOC qu’on quitte les lieux », a-t-il justifié.

Toutefois, Dr Ibrahima Sory Diallo prévient ses homologues que malgré son retrait, cette désignation ne peut pas se faire sans la participation de sa coalition. « Le ministre [de l’Administration et de la Décentralisation] n’a pas dit que lorsqu’une coalition ne participe pas aux réunions qu’elle n’a pas le droit de désigner » de représentant au CNT, a-t-il mis en garde.

Aliou Nasterlin

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap