Atelier de révision du Code Électoral : les candidats présidentiels doivent être âgés de 35 à 75 ans au maximum (Rapport)

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Un atelier de révision du Code électoral s’est déroulé à Kindia du 22 au 26 avril 2024, établissant l’âge requis pour les candidats aux futures élections, y compris la présidentielle.

D’après le rapport que nous avons consulté, pour se présenter à la prochaine élection présidentielle, les candidats doivent avoir entre 35 et 75 ans. C’est du moins ce que stipule le rapport de cet atelier de révision du Code électoral.

Le rapport de l’atelier indique que plusieurs personnalités politiques pourraient se voir inéligibles en raison de leur âge si les recommandations du rapport étaient adoptées par les législateurs.

Par exemple, en 2024, l’ex-président Alpha Condé, âgé de 86 ans, ne serait plus éligible. Il en va de même pour le leader de l’UFR, Sidya Touré, qui a actuellement 79 ans. D’autres figures politiques comme Lansana Kouyaté du PEDEN approchent la limite d’âge avec ses 74 ans. Le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, est quant à lui à trois ans de la limite, soit 72 ans en 2024. Dr Ibrahima Kassory Fofana, actuellement détenu à la maison centrale de Coronthie, a célébré ses 70 ans le mois dernier (avril 2024).

Il reste donc à savoir si le Conseil National de la Transition (CNT), en tant qu’organe législatif, choisira de modifier ou de maintenir ces recommandations de l’atelier de Kindia. Nous attendons de voir la suite.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap