ASCAD: une initiative présidentielle pour redonner espoir à la jeunesse via la formation professionnelle

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Créée en avril 2011 par décret présidentiel, l’Agence du Service Civique d’Action pour le Développement (ASCAD) de Conakry continue de lutter contre le chômage des jeunes et de promouvoir l’adéquation entre la formation universitaire et les emplois disponibles. À ce jour, près de 5200 jeunes ont obtenu un Certificat d’Aptitude Professionnelle à l’Insertion (CAPI) dans neuf filières différentes, notamment dans les domaines du BTP, de l’hôtellerie, de la climatisation, etc.

Pour sa 11ème cohorte depuis sa création, l’ASCAD de Conakry forme actuellement 330 jeunes aux métiers d’avenir, avec une intensité de 6 à 7 jours par semaine, de 7h à 18h.

Selon le directeur adjoint de l’ASCAD, l’objectif de cet établissement à vocation civile et militaire est de recruter, former et accompagner l’insertion professionnelle de jeunes diplômés sans emploi, de jeunes déscolarisés ou de ceux ayant suivi une formation inadaptée aux exigences du marché du travail. Les volontaires stagiaires, comme on les appelle, suivent un programme structuré qui inclut des aspects physiques, professionnels et citoyens.

Amadou Oury Baldé, Directeur Général Adjoint du Centre SCAD Conakry, explique : « La SCAD de Conakry est le centre pilote de tous les autres SCAD du pays […] Le parcours comprend une période d’adaptation, une formation civique et citoyenne, ainsi que des modules complémentaires tels que l’éducation financière, la Croix-Rouge, l’hygiène, la santé et la sécurité au travail, ainsi que la création et la gestion d’entreprise. Ensuite, les stagiaires suivent une formation professionnelle pour acquérir des compétences vendables sur le marché. Le programme inclut également une période de chantier d’application et de stage, ainsi que des activités physiques avec du sport trois fois par semaine. Les volontaires stagiaires doivent franchir toutes ces étapes pour obtenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle à l’Insertion. »

L’ASCAD est ouverte à tous les jeunes guinéens remplissant certains critères, notamment être âgé de 18 à 40 ans et répondre aux critères de vulnérabilité définis par la direction générale de l’agence. Les candidats doivent passer un concours pour être admis et ont la liberté de se retirer à tout moment pendant leur cursus.

En moyenne, le programme dure de 12 à 24 mois pour les jeunes diplômés sans emploi et pour ceux déscolarisés ou analphabètes, respectivement.

Pendant leur formation, les jeunes volontaires stagiaires bénéficient également d’un suivi médical assuré par le sous-lieutenant Aboubakar Tesken Camara, médecin-chef du Centre SCAD Général Kherfala Diallo, chargé de s’assurer de leur aptitude physique et médicale pour les métiers exigeants physiquement comme l’électricité, la maçonnerie, la conduite, etc. Des cours préventifs sur les MST et l’hygiène font partie intégrante du programme.

Après trois mois à l’ASCAD, les volontaires stagiaires Bernard Mara et Fenda Dansoko, respectivement en Menuiserie aluminium et Hôtellerie, expriment leur confiance quant à leur future employabilité. Ils encouragent tous les jeunes diplômés, sans emploi ou non, à rejoindre l’ASCAD pour lutter contre le chômage.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap