Alpha va «gouverner autrement» : Le Scylla de Dixinn-Bora «s’opposera autrement» !

1 week ago 16

Chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite. Malheureux est le peuple de Guinée qui a été bâillonné, embastillé et tué par Sékou Tyran durant 26 ans. Fory Coco est venu embarquer manu militari ce même peuple pendant 24 ans. Et voilà qu’en dix ans, on a le résumé de ces deux premiers régimes. D’ailleurs, le régime actuel est plus proche du premier. Tentatives répétitives de bâillonner le Guinéen, embastillement à souhait des citoyens. L’on n’est pas surpris, puisqu’ Alpha Grimpeur a dit dès l’entame de son régime : «Je prends la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée».

Ingénieux dans la fourberie politique, Alpha Grimpeur est sur le point de tenir l’une de ses promesses qu’il a faite devant les Guinéens. Qu’avant la fin de son régime, il n’y aura plus d’opposants en Guinée. Force est de constater que le bilan sur cette promesse est à 90% réalisé aujourd’hui. Durant ces dix dernières années, le locataire du palais Sékhoutouréya a malmené son véritable opposant, La Petite Cellule Dalein de l’Ufdg. En tuant ses militants et sympathisants, en débauchant à coups de milliards de francs glissants et de postes juteux tous ceux qui auraient pu avec celui-ci installer une vraie opposition. Le Sid de l’Ufr, à un moment donné, Zagamort(ou vif) Sylla de l’Ufc et le Moutard des Nfd ne sont que la partie visible de l’Iceberg.

Après la énième mascarade électorale, précisément la présidentielle du 18 octobre 2020, La Petite Cellule Dalein est sevrée de tous ses «généraux» (Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Ousmane Gaoual, Cellou Baldé) et tous ces jeunes de l’axe de la démocratie et de l’opposition en générale qui meurent dans les camps Boiro du 21ème siècle (Coronthie, Kindia et Soronkoni dans Kankan). Les locaux de l’Ufdg sont sous scellés depuis octobre 2020. Aucun moyen d’échanger avec ses militants. Pire, avec Foniké Menguè, Etienne Soropogui et cie à l’hôtel cinq étoiles de Coronthie, le FNDC est essoufflé. Les autres leaders du mouvement se sont exilés (Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo) ou ils sont dans la clandestinité.

Il n’y a plus d’opposants dans le vrai sens du terme. En attendant de s’assurer qu’il a fini d’éliminer tous les « vrais opposants », Alpha Grimpeur s’est créé un adversaire politique par défaut : Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora. L’actuel chef de file de l’opposition (avec quatre dépités sur 114) est programmé pour «s’opposer autrement». Après avoir plagié le slogan «gouverner autrement» de celui qui l’empêche de dormir depuis dix ans, le Grimpeur s’est trouvé le dernier de la classe politique guinéenne comme son opposant qui va «s’opposer» à lui «autrement ». Depuis quelques jours, Mamadou le Scylla défend, dans un langage dont il est le seul a connaître le secret, ce nouveau concept. «S’opposer autrement, c’est de ne plus descendre dans les rues tant qu’il y a les moyens de discuter au tour d’une table dans les salles climatisées. S’opposer autrement, nous, on ne veut pas aller là où c’est chaud (les manifestations). Parce que cela ne mène à rien. Il y a eu des tueries, des casses, cela n’a rien donné. Donc, il faut réfléchir et s’opposer autrement. Donc, nous c’est cela». C’est le comble de la niaiserie politique.

Le patron de l’Udg promet ainsi à Alpha Grimpeur qu’en tant que chef débile de la nouvelle opposition et tant qu’il continuera à les écouter et qu’il y a un monologue, que dis-je, un «dialogue», il y aura zéro manifestation. «Parce que c’est dans l’intérêt de la nation, parce que le pays est au-dessus de tous. Sinon tant qu’il y a ce dialogue entre l’opposition et le gouvernement, il n’y aura pas de problèmes». Le Scylla semble sérieusement atteint de la boulimie du statut de chef de file de l’opposition qu’il n’aurait jamais rêvé dans un pays normal.

Apparemment, le Prési Grimpeur a décerné ce titre de chef de file de l’opposition à Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora pour pouvoir mettre dans sa besace tous les leaders politiques récalcitrants encore dans le même sens de combat politique que La Petite Cellule Dalein. C’est dans cette optique qu’il lui a été intimé d’élargir son fameux cabinet. Bah Oury, Dr Faya Millimouno, Dr Makalé Traoré et Fodé Bangoura peuvent ainsi passer à la mangeoire du budget du chef de file de l’opposition. Avec ces quelques figures politiques en perte de vitesse, mais qui sont gueules bien aiguisées, Mamadou le Scylla peut bomber sa torse devant son bienfaiteur de Grimpeur et réclamer plus de matières à soudoyer d’autres leaders politiciens qui errent et cherchent à manger. Surtout que ce sont des politicards qui n’ont de militants que dans leurs bouches.

Tous les politicards qui viendront à la mangeoire de Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora devront jouer le même rôle de cheval de Troie en détruisant l’opposition réelle au Prési Grimpeur. Ils devront également être rompus dans l’opportunisme politique et la compromission. En businessman politique, le soi-disant chef de file de l’opposition et tous ceux qui l’accompagnent n’ont pour objectif que de toucher les 500 millions de francs glissants le mois. Sachant qu’ils tirent en ce moment le diable par la queue. Si le Scylla doit continuer à toucher ce pactole, il devra forcément continuer le débauchage d’autres opposants. Voilà le vrai sens de son concept «s’opposer autrement». Eh, oui !

Abdoulaye S. Camara

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap