Alpha Condé justifie pourquoi il a rattaché le ministère de l’Agriculture à la Présidence 

2 days ago 6

C’est au Palais Sékhoutouréya que le président de la République s’est acquitté de ses obligations religieuses ce lundi 20 juillet 2021 marquant la fête de Tabaski. A l’issue de la prière dirigée par le Secrétaire général aux Affaires religieuses, Alpha Condé a décliné ses ambitions en vue du développement socioéconomique de la Guinée.

D’entrée, il a prié pour nos morts, arguant que la pandémie du Coronavirus a entraîné beaucoup de morts. « Prions que Dieu leur donne le paradis. Prions aussi que ceux qui sont encore à l’hôpital puissent sortir guéris. Nous devons beaucoup féliciter nos médecins. En effet, nous sommes l’un des rares pays à avoir un très bon résultat face au Coronavirus. Malheureusement, beaucoup ne respectent pas ce que les docteurs nous disent : porter les masques. Je prie Dieu pour qu’Il donne un bon esprit aux Guinéens, afin que tout le monde porte les masques pour que nous puissions  finir le plus tôt que possible cette  maladie », a formulé Alpha Condé.

Sur ses ambitions pour la Guinée, le locataire de Sékhoutouréya dira qu’il a désormais comme politique de tout faire pour que ce que nous consommons soit produit en Guinée.

« D’abord, l’agricultrice. C’est pourquoi j’ai amené l’agriculture à la Présidence car, tout le monde sait que la Guinée est un scandale agricole. Et que la Guinée peut produire le riz non seulement pour nourrir les Guinéens, mais aussi pour revendre aux pays voisins. C’est cette politique que nous avons commencée, mais qui sera surtout renforcée l’année prochaine pour que le riz que nous consommons soit le riz produit ici.  Ça veut dire que nous n’aurons plus besoin de dollars pour acheter. Ce qui fait monter les prix », a affiché Alpha Condé.

A en croire le chef de l’État, la même politique sera appliquée sur les autres produits consommés en Guinée., « Tout ce qui est fabriqué par les usines et que nous importons beaucoup, nous allons faire en sorte que cela aussi soit fabriqué ici », a-t-il annoncé en concluant.

Faut-il rappeler que la nomenclature actuelle du gouvernement affecte le département de l’Agricultrice à la Présidence de la République avec à sa tête Alpha Condé. Il est assisté par Roger Patrick Millimouno, ministre délégué à l’Agriculture et à l’Élevage.

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap