Alpha Condé aux Emirats

4 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Lundi dernier l’ancien président le professeur Alpha Condé a enfin quitté Conakry. Depuis son arrestation le 5 septembre dernier la principale demande que les uns et les autres, les partisans du parti, la CEDEAO et d’autres chefs d’État ont adressé aux nouvelles autorités vient d’être acquis. Celle de sa sortie du pays. On verra pour le reste. Ici, deux scénarios possibles. Un, Alpha va se faire soigner, refaire une bonne santé et revenir au bercail. Pour un mois

Là, il faut souligner que ce cas de figure prévoit que la durée du traitement peut être indéterminée si le médecin juge de prolonger le séjour au-delà d’un mois. Cette disposition peut être le moyen de l’éloigner du pays pour un temps. Pour un temps ou définitivement ? Lorsque l’on sait que de possibles poursuites judiciaires pourront le concerner. Et cette éventualité ne l'ebranle  guère. Il serait prêt à faire face à un procès. Il aime aller au combat et possède une chose très importante dans la vie, des amis. Le deuxième  cas de figure est que le président Alpha Condé ne revient plus au pays après cette sortie. Là à quoi pourrons-nous nous attendre ? Qu’un mandat d’arrêt international soit émis ? Une extradition ? Ou la mise à prix pour les chercheurs de primes ?

Toujours est-il que le départ du professeur Alpha Condé a été dans l’ensemble très apprécié, avec cependant des réserves. Certains leaders politiques préviennent que si il y a un problème quelconque, au CNRD d’assumer toutes les responsabilités. Le CNRD de son côté tiendra la CEDEAO pour responsable qui semble être le parrain de l’opération. Le CNRD a posé ses conditions, garanties par la CEDEAO.

Pour l’heure, il est arrivé à Abou Dhabi et a rencontré le médecin traitant. Le compte à rebours commence donc de 30 vers 0 jour. En attendant la rallonge qui ne tardera pas de venir.

 

NDoy BAH – GuinéeTimes.com / 20 janvier 2022

 
Lire l article complet
Articles - News - SiteMap