Alliance patriotique : Les députés radiés portent de graves accusations contre Mamadou Sylla

1 week ago 12

Les députés radiés du groupe parlementaire Alliance patriotique restent très mécontents de la décision d’Elhadj Mamadou Sylla et compagnie. Et ils ne manquent pas de révéler des petits détails qui se seraient passés dans ce groupe parlementaire durant les neuf derniers mois.

Mme Yansané Bintou Touré dit avoir été obligée de désister deux fois à des postes par son groupe parlementaire. Elle accuse le chef de file de l’opposition de népotisme : « Le parti de Mamadou Sylla, il n’a que ses parents dedans. Le président du groupe parlementaire, c’est son oncle, lui il est chef de file de l’opposition ; Un membre de son parti est vice-président du groupe parlementaire, son grand frère ainé est à la commission Mines. Nous sommes phagocytés par une famille. »

De son côté, Abdoulaye Kourouma a rejeté les accusations de l’Alliance patriotique, affirmant que c’est Mamadou Sylla qui crée la zizanie au sein du groupe parlementaire en opposant les uns aux autres : « Ils ont parlé dans leur lettre de zizanie. Mais la zizanie, ce sont eux. C’est M. Sylla qui me disait que Boubacar Diallo est un Peul, il ne faut pas le suivre. Il disait à Boubacar que Kourouma est incontrôlé, il ne faut pas le suivre. Si quelqu’un crée la zizanie, c’est la famille Sylla. »

Abdoulaye Kourouma

Le jeune député soutient que ces problèmes ont commencé quand il a refusé de participer au cabinet du chef de file de l’opposition à qui il n’accorde pas de crédit : « Le problème, c’est que M. Sylla a composé son cabinet. Il m’a sollicité d’être membre de son cabinet. J’ai décliné l’offre. Je lui ai dit qu’il ne mérite pas que je le suive parce qu’il n’a pas de crédit minimum pour être chef de file de l’opposition. M. Sylla a quel crédit pour que moi je l’accepte comme chef de file de l’opposition ? ».

Correspondant à Conakry, Guinée

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap