Affaire sorcellerie à Mamou : les prévenus condamnés par le TPI

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Entamé depuis le mois de mars dernier, le procès sur l’envoûtement d’un jeune garçon a connu son épilogue ce mardi 14 mai au tribunal de première instance de Mamou.

Les prévenus qui sont Aissatou Koumi Barry copine de la victime, Fatoumata Kouyaté et Thierno Abdoulaye Barry le charlatan ont été reconnus coupables des faits de pratiques de sorcellerie, charlatanisme et de magie contre Saï Kamano, la partie civile au procès.

Ils ont été condamnés à 1 an de prison assortis de sursis et au paiement de 500 000 GNF d’amende.

Pour l’histoire, c’est Aissatou Koumi en compagnie de Fatoumata Kouyaté qui ont sollicité les services du charlatan Thierno Abdoulaye pour envoûter Saï Kamano le copain de Aissatou. Car, pour des raisons de jalousie, elle voulait se venger.

Après le travail, au prix de 40 000 GNF, le sexe du jeune est resté en érection constante.

Le marabout a toujours rejeté avoir fabriqué un talisman pour Aissatou.

Le plaignant Saï Kamano, chauffeur de profession, a mis du temps pour retrouver l’usage de son sexe. C’est ce qui a expliqué la durée du procès car le président du tribunal Abdoulaye Morlaye Soumah a donné de la chance au charlatan pour soigner la victime.

Correspondant à Mamou, Moyenne Guinée

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap