Accident de la circulation : La CONAPAID sensibilise les usagers sur l'utilisation des passerelles

1 month ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La CONAPAID, coalition nationale des acteurs pour la paix et le développement en partenariat avec Aide et Action, a lancé ce samedi une campagne de sensibilisation sur l'utilisation des passerelles installées il y a quelques mois dans la capitale. C'est celle de Koloma marché dans la commune de Ratoma qui a lancé le bal avec pour finalité 200 citoyens et 5.000 élèves sensibilisés.

La non utilisation des passerelles installées dans les endroits de Conakry où l'afflux des personnes se fait sentir, préoccupe la coalition nationale des acteurs pour la paix et le développement. C'est pourquoi la CONAPAID a lancé cette campagne de sensibilisation. Ibrahima Aminata DIALLO en est le président. « La coalition nationale des acteurs pour la paix et le développement en partenariat avec Aide et Action ont initié cette action citoyenne, qui est la non utilisation des passerelles. Ainsi, le constat révèle la récurrence des accidents de la circulation parfois mortelle au niveau des autoroutes de la capitale Conakry. » a dit le président de la coalition nationale des acteurs pour la paix et le développement.  

Cette campagne de sensibilisation se déroule avec des objectifs généraux et spécifiques, dont la réduction des cas d'accidents souligne Ibrahima Aminata DIALLO. « L’objectif général est de contribuer à la pratique du civisme dans la circulation routière. Les objectifs spécifiques sont : sensibiliser les citoyens à utiliser les passerelles, contribuer à la réduction des accidents mortels. Cette activité se déroulera durant deux heures de 8h à 11h et de 6h à 18h. Au moins 200 citoyens et 5000 élèves sont sensibilisés sur l’utilisation de la passerelle. » ajoute le président de la CONAPAID.

Elhadj M'bemba CAMARA est le président du conseil de quartier de Koloma 2. Il dit être satisfait de la coalition et s'engage à l'accompagner dans cette dynamique. « On est vraiment content de cette initiative. Ça va permettre de réduire les accidents. On s’engage, nous les autorités du quartier à envoyer quelqu’un ici tous les jours entre 10h-11h tout comme le soir pour surveiller » a promis le chef de quartier.

La passerelle de Koloma est l'une des passerelles où le risque d'accident est perceptible, car les riverains préfèrent traverser la chaussée pour une question de rapidité.

La rédaction

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap